Starters

14 juin 2017

Le marketing, aussi pour les avocats


Ben Houdmont

Co-founder & managing consultant at KnowToGrow

Le Barreau n'a pas échappé à la révolution numérique. Mais pouvez-vous vous positionner en ligne en tant qu’avocat ? Ben Houdmont de KnowtoGrow, consultant en Legal marketing et Business development, vous donne quelques conseils.

1. Pas d’avocat sans public
“Aujourd’hui, votre prochain client se renseigne sur vous d’abord via internet ou les réseaux sociaux.”

La règle d’or pour un avocat est d’être présent là où son client se trouve. Jadis, cela signifiait principalement écumer les réceptions, être membre d'une section locale du Rotary Club ou de sa Chambre de commerce. Si cela s’avère toujours pertinent, c’est désormais insuffisant. Aujourd’hui, votre prochain client se renseigne sur vous d’abord via internet ou les réseaux sociaux. Et l’impression que votre client a, conditionnera à coup sûr une volonté ou non de prendre contact avec vous. Mais il ne suffit pas d’être présent en ligne en tant qu’avocat, il importe surtout de démontrer votre connaissance et votre expertise. L’essentiel ? Publier du contenu utile, que ce soit sur votre propre blog ou site web ou sur ceux de tiers.

2. Pas de lecteur sans texte

Outre le contenu pertinent, trouver un style rédactionnel adéquat est aussi très important. Au sein du Barreau, cela reste un sujet sensible. Les juristes – tout comme le droit – sont rigoureux et précis au niveau de la langue. Mais la communication en ligne diffère de la rédaction de textes juridiques. Quand vous tenez un discours ou écrivez un article pour un blog, vous vous adressez directement au public. Tenez-vous-en donc à l’essentiel et soyez accessible. Surtout pour les articles de blog, car les gens lisent moins et sont moins attentifs en ligne. Un conseil pour écrire de manière accessible : imaginez que vous écrivez pour un proche qui n’a pas de connaissance juridique et doit comprendre votre propos.

3. Pas de client sans promotion

Vous avez écrit de bons textes ? Bravo ! Mais les autres doivent aussi le penser ! Pour ce faire, ils doivent être optimalisés pour les moteurs de recherche, autrement dit apparaître dans les premières mentions sur Google. Bonne nouvelle, écrire en gardant cela à l’esprit n’est absolument pas compliqué. Il vous suffit de suivre quelques règles de base et trucs et astuces. Vous pouvez également vous donner un coup de pouce en distribuant vos articles, notamment en les relayant sur LinkedIn ou Twitter. Vous pouvez même aller plus loin en proposant des téléchargements gratuits sur votre site web en échange de l’adresse mail de la personne intéressée. Cela vous permettra ensuite de créer une relation avec le client potentiel. Cet exercice requiert cependant beaucoup de patience. Le résultat n’est en effet pas toujours visible immédiatement.

4. Pas de résultat sans suivi

Le marketing en ligne offre de nombreuses opportunités pour apprendre à connaître vos visiteurs. Le suivi de ceux qui entrent en contact avec vous, de n’importe quelle manière, est essentiel. Si vos visiteurs sont nombreux, sachez qu’il existe des outils et programmes pour vous aider à automatiser votre stratégie de marketing. Les avocats travaillant seuls ou les petits cabinets peuvent sous-traiter. Le mieux est de faire simple : envoyez un e-mail à vos contacts pour leur anniversaire ou envoyez-leur des informations qui peuvent les intéresser. Vous nouez ainsi une relation privilégiée et cela porte ses fruits à terme.

Plus d’info ?