GRANDIR

8 septembre 2017

Burger King à la conquête de la Belgique

Les amateurs belges de hamburgers peuvent enfin se régaler avec un Whopper. Burger Brands Belgium, qui avait déjà repris la franchise Quick il y a quelque temps, a l'intention de s'implanter rapidement et solidement en Belgique et au Luxembourg. Et cela grâce à un nouveau type de partenariat avec ING.

Visiter le siège de Burger Brands Belgium à Wilrijk peut être déroutant. Nulle part ailleurs vous voyez des photos, logos, posters, menus et autres objets de Quick et de Burger King suspendus au mur les uns à côté des autres. "Au moins, maintenant, je ne dois plus me retenir si j’ai envie d’un Double Whopper", blague Kevin Derycke, CEO de Burger Brands Belgium. La success story de Kevin Derycke avec Quick en Belgique lui a permis de recevoir de Burger King les rênes de la Master Franchise pour la marque en Belgique et au Luxembourg. "Ça n'a pas été simple. Nous avons dû aller les chercher et leur montrer que nous pouvions aussi faire de Burger King une success story sur le marché belge. Les résultats que nous avons enregistrés pour Quick les ont convaincus. Nous avons prouvé que nous possédions le savoir-faire chez nous, non seulement dans le domaine des franchises et du développement des activités, mais aussi, et c’est encore plus important, par rapport à tout ce qui touche au secteur du fast-food."

Un joueur expérimenté

Kevin Derycke n’en est pas à son coup d’essai. Il a débuté sa carrière en tant qu'assistant-manager dans un restaurant Quick. En l’espace de 13 ans, il a monté les échelons de l’entreprise, d'abord en Belgique puis en France. "Lorsque les restaurants Quick ont été vendus au Groupe Bertrand en 2015, ce dernier a décidé de transformer le marché français en Burger King et de laisser de côté le marché belge. J'ai été renvoyé en Belgique pour aider lors de la vente. Kharis Capital, le fonds d’investissement qui a repris la branche belge de Quick, m’a demandé de rester en tant que CEO. Lorsque Quick Belgium et Luxemburg ont été vendus à Kharis Capital, nous comptions 101 restaurants dans notre portefeuille, tant des franchisés que des restaurants gérés par l’entreprise. À l’heure actuelle, Burger Brands compte 60 employés au siège. Au total, ce sont 3.500 personnes qui sont actives dans notre réseau, dont 20 % dans nos propres restaurants. C’était évidemment extrêmement rassurant pour Burger King."

Deux marques concurrentes ? Aucun problème, au contraire !
il y a de la place pour que les deux marques puissent se développer

N’est-ce pas étrange que la même entreprise accorde une concession à des marques concurrentes ? "C’est vrai que la Belgique est le premier pays où ça se produit. Le seul autre franchiseur belge avec deux marques dans son portefeuille est Top Brands : ils gèrent Pizza Hut et le réseau de franchises Paul, mais ces deux marques ne sont pratiquement pas présentes sur le même marché", concède Kevin Derycke. "Ça n’empêche que Quick et Burger King sont des marques fortes, avec une solide base de fans." Le marché belge est en outre loin d’être saturé : il n’y a pas d'autres franchises de fast-food à part Quick et McDonald’s. "C’est probablement dû à la complexité de la situation du marché belge, qui est constitué de trois régions et où on parle trois langues. De plus, nos franchisés Quick sont heureux de notre décision, et nous trouvons cela très important. Un certain nombre d’entre eux souhaite transformer leur restaurant en Burger King. Ce qui est encore mieux, c’est que d'autres ont choisi d’ouvrir un nouveau restaurant et de proposer les deux marques. Ça veut dire qu'ils ont le même sentiment : il y a de la place pour que les deux marques puissent se développer." Jüry De Wulf, CFO de Burger Brands, va également dans ce sens. "Les résultats après l’ouverture de nos premiers nouveaux restaurants sont très encourageants : le chiffre d’affaires dépasse largement nos attentes."

Un partenariat Win-Win-Win

Pour aider les nouveaux franchisés à ouvrir leur restaurant et les propriétaires actuels à transformer leur restaurant Quick existant en Burger King, Burger Brands Belgium a conclu une nouvelle forme de partenariat avec ING. "Nos franchisés sont bien entendu des entrepreneurs avant tout, ils sont très bons dans ce qu'ils font", explique Jüry De Wulf. "L’expérience nous a cependant appris qu’il y a souvent un problème de communication entre les franchisés et les banques. Les aider par tous les moyens fait selon nous partie de notre mission. Nous avons donc décidé de faire quelque chose à ce sujet. ING propose une nouvelle forme de partenariat, qui semble précisément être ce que nous recherchions : un contrat-cadre entre Burger Brands et ING pour le financement d’un nouveau restaurant ou la transformation d’un Quick existant en Burger King. Tant que l’investissement répond aux critères que nous avons fixés avec ING, le franchisé peut obtenir rapidement son financement."

Transmettre le savoir
Grâce au contrat-cadre, tout le processus va plus vite et est plus prévisible

"Le contrat-cadre a été possible grâce à notre excellente relation avec Burger Brands", explique Jan Van den Bergh, Franchising Expert chez ING Belgium. "Nous connaissons leur état de service et nous savons à quel point ils sont minutieux lorsqu'ils sélectionnent de nouveaux franchisés. Ils peuvent rendre plus crédibles les informations que les franchisés présentent. Ça veut dire que nous recevons bien plus d’informations et que nous avons davantage confiance." Tout le monde peut donc se retrouver dans ce contrat-cadre : Le franchisé obtient un prêt plus rapidement et plus facilement, ING peut s'assurer que les débiteurs sont fiables et Burger Brands peut soutenir davantage ses franchisés. Kevin Derycke et Jüry De Wulf s'accordent pour le dire : "Nous voulons faire tout ce qui est possible pour aider nos franchisés à se consacrer à ce qu'ils font de mieux : ouvrir et gérer un fast-food. Cet accord se révèle être une véritable plus-value pour eux. Les retours de nos franchisés sont jusqu’à présent extrêmement positifs. Grâce au contrat-cadre, tout le processus va plus vite et est plus prévisible. Et vu que nous sommes impliqués depuis le début, nous pouvons aider à répondre à toutes les questions de la banque. Et ainsi, nous veillons à ce que nos franchisés obtiennent un prêt plus rapidement."

Plans de croissance ambitieux

Grâce à ce partenariat, Burger Brands Belgium va pouvoir concrétiser plus facilement ses plans de croissance ambitieux. "Nous avons déjà ouvert un restaurant au Luxembourg, restaurant que nous gérons nous-même", explique Kevin Derycke. "Trois franchisés avec qui nous avions déjà travaillé ont aussi déjà ouvert un restaurant à Anvers, Charleroi et Namur. Le prochain restaurant ouvrira ses portes à Bruxelles. Nous tablons au total sur 7 à 10 restaurants par an en Belgique. Et nous avons confiance en cela : la demande est toujours suffisante sur le marché pour nous occuper les années à venir !"

Plus d'informations ?

Vous avez d'autres questions sur les franchises ? Dans ce cas, n’hésitez pas à contacter Jan Van den Bergh. Il se tient à votre disposition pour répondre à vos questions et vous donner de plus amples informations sur notre approche particulière pour les franchises.

Jan Van den Bergh

Franchising Expert

M +32 494 57 37 63

franchising@ing.be