Gérer au quotidien

17 novembre 2017

3 signes qui indiquent que votre entreprise est financièrement saine

En tant qu’entrepreneur, vous savez que vous devez pouvoir réagir rapidement. Votre prospérité financière est à la fois une condition et (espérons-le) une conséquence qui en découle. Quand pouvez-vous avoir la certitude que votre situation est financièrement saine ? Passons en revue quelques signes indiquant que votre entreprise est financièrement saine.

1 Vous atteignez le seuil de rentabilité (ou mieux encore : vous êtes bénéficiaire)

Lors du lancement de votre entreprise, vous devrez engager un certain nombre de frais. Il importe alors de couvrir ces frais le plus rapidement possible par vos revenus. Plus facile à dire qu'à faire ? Un plan financier pourra vous y aider. Définissez une stratégie bénéficiaire afin de cerner correctement votre situation en termes de revenus.

Il n’est pas concevable de poursuivre des activités déficitaires. Vous avez intérêt à atteindre votre seuil de rentabilité le plus rapidement possible. C’est une situation dans laquelle vous ne réalisez ni bénéfice ni perte. Vos revenus et dépenses sont parfaitement en équilibre. L’étape suivante consiste à accroître vos revenus afin de dégager un bénéfice.

Votre entreprise est déjà bénéficiaire ? Magnifique ! Il faudra alors se méfier du moment où vous retomberiez à votre seuil de rentabilité. Essayez d’en découvrir la raison et réexaminez éventuellement votre plan financier. Vous vous rendrez peut-être compte que votre stratégie bénéficiaire n’est finalement pas réalisable et qu’il faut corriger le tir.

2 Votre cash-flow est stable

L’argent afflue dans votre entreprise et, ensuite, vous le dépensez, c’est une évidence. La différence entre les entrées et les dépenses de votre entreprise sur une période définie (par exemple un mois ou une année) constitue ce que l’on appelle le cash-flow. Tenez-le à l'œil, c’est l’un des principaux critères financiers.

Créez-vous un budget liquidités : notez quels sont les jours du mois au cours desquels les rentrées et sorties d’argent de votre entreprise ont lieu. Vous éviterez ainsi des surprises désagréables. En effet, en cas de cash-flow négatif, vous ne disposez pas de suffisamment d’argent pour effectuer un investissement ou une dépense importante. Ou simplement pour répondre à vos obligations.

En cas de cash-flow négatif, vous allez devoir emprunter de l’argent, ce qui coûte aussi de l’argent. Vous risquez dès lors de vous retrouver dans une spirale négative. Tentez donc de maintenir un cash-flow aussi positif et stable que possible. Cela signifie également que vous aurez peut-être intérêt à envisager un crédit afin de réaliser un gros investissement, plutôt que de payer tout sur vos propres deniers et compromettre ce faisant votre cash-flow.

3 Réalisez régulièrement des budgétisations

En tant qu’entrepreneur, vous devriez avoir une vision parfaite de votre situation financière. Quelles factures n’ont pas encore été payées, quels investissements envisagez-vous, quel montant de TVA allez-vous devoir payer... Les revenus, les frais et les investissements constituent trois facteurs importants en la matière. Mais aussi : avez-vous besoin d’un complément de capital, par exemple pour réaliser un investissement nécessaire ?

Vous devez exposer dans votre budget votre façon de voir les choses et de les planifier. Et plus important encore : vous devez vous confronter en permanence à la réalité. Il arrive souvent que les choses ne tournent pas rond. En effet, vous ne disposez pas d'une boule de cristal. Il n’est pas possible de tout prévoir. Il est dès lors judicieux de toujours conserver une poire pour la soif. Vous pourrez ainsi faire face à des frais imprévus.

Vous voulez accéder rapidement à une vue d’ensemble de votre situation financière ? Avec l’outil ING Invoice Solutions, vous la suivez de près en permanence. Fluidifiez votre cash-flow grâce à la simplicité avec laquelle vos factures sont envoyées et facilitez-vous l’établissement d'un budget.