Gérer au quotidien

7 Août 2018

Le professionnel du droit, aussi manager ?

Les professions juridiques appartiennent par nature à un secteur conservateur, où les professionnels exercent leur profession de la même manière depuis des décennies. Cependant, nous observons aujourd'hui les premiers signes d'un changement.

 La technologie évolue rapidement et les professionnels du droit lui emboîtent le pas. Plus que jamais, les cabinets d'avocats sont gérés comme des entreprises et les professionnels du droit deviennent des managers.L'avocat assis derrière son bureau poussiéreux, une plaque en bronze apposée sur la porte de son cabinet, des dossiers empilés sur sa table de travail : c'est peut-être un cliché mais la situation est pourtant bien réelle. Néanmoins, on a pu observer une vague d'innovations déferler au cours des dernières années.

L'impact de la technologie
"La technologie constitue un moyen de rendre certains services juridiques moins chers"

De nombreux professionnels du droit affichent leur scepticisme quant à la soi-disant révolution numérique et à la disruption du marché. Ils oublient cependant que ce ne sont pas les fournisseurs qui constituent le moteur du marché mais bien les clients. Ce qu'on appelle les legal techs ouvrent la voie à des façons plus efficaces d'exercer la loi et de répondre aux besoins changeants des clients. La technologie constitue un moyen de rendre certains services juridiques moins chers, et donc plus abordables pour un plus grand nombre de citoyens. Les professionnels du droit doivent en prendre conscience afin de ne pas se réveiller un jour en se demandant ce qu'il est advenu de leur affaire.

Les professionnels du droit qui associent leurs connaissances et leur expérience aux nouvelles technologies telles que l'intelligence artificielle et les big data détiennent le secret de la réussite.

L'importance d'un service de qualité

En fait, l'émergence de solutions technologiques au service du secteur juridique n'est qu'une facette d'une réalité plus vaste. Le rôle du professionnel en tant que tel est également mis sous pression.

Récemment, les professionnels du droit ont été approchés et se sont vu proposer une vaste gamme de services juridiques. De nos jours, cependant, il est devenu beaucoup plus important pour un avocat de se concentrer sur certains domaines et de les maîtriser à la perfection. Pourquoi ? Parce que les clients deviennent de plus en plus critiques et sûrs d'eux. Ils veulent absolument exposer leurs problèmes juridiques à la bonne personne. La qualité du service devient de plus en plus cruciale. Et cerise sur le gâteau, d'autres acteurs se présentent sur le marché, tels que les réviseurs d'entreprises et les agences de recouvrement, avec l'envie de s'attribuer une part du marché juridique.

Le professionnel du droit devient un spécialiste ? En effet !

Communiquer avec le bon groupe cible
"Un professionnel du droit doit veiller à ce que les clients potentiels le trouvent et souhaitent s'attacher ses services"

Une fois que le professionnel du droit sait précisément sur quelles spécialisations il veut se concentrer, il peut élaborer des stratégies pour se profiler envers le bon groupe cibleLa communication et le marketing y jouent d'ailleurs un rôle très important. Un professionnel du droit doit veiller à ce que les clients potentiels le trouvent et souhaitent s'attacher ses services. Le marketing de contenu est le moyen idéal de mettre en valeur son expertise et de convaincre de nouveaux clients de la valeur ajoutée qu'il peut apporter. Les professionnels du droit clairvoyants peuvent également être remarqués sur les médias sociaux, là où des clients potentiels sont présents quotidiennement en masse.

Le professionnel du droit devient marketeer ? Mais oui !

Le professionnel du droit devient manager

Force est de constater que bon nombre de nouveaux cabinets d'avocats s'organisent comme des entreprises dynamiques mettant à tout prix l'accent sur l'efficacité. Ils sont résolument engagés dans des processus numériques paperless et collaborent via une plate-forme numérique collaborative. Qui plus est, leurs bureaux sont aménagés en open space, avec des flex desks où chaque collaborateur peut placer son ordinateur portable où il le souhaite. Le télétravail est également monnaie courante dans de nombreux cabinets d'avocats modernes.

La culture d'entreprise, selon laquelle l'objectif est de créer un environnement de travail agréable et une dynamique de groupe agréable semble également d'actualité. Elle stimule l'engagement et la motivation des collaborateurs.

Enfin, de plus en plus de cabinets d'avocats planchent sur les moyens d'améliorer la prévisibilité des honoraires. Aujourd'hui, en fin de procédure, de nombreux clients sont effrayés par le prix de revient élevé. Certains avocats proposent des forfaits fixes, connus à l'avance, incluant un ensemble de services clairement définis. Il s'agit là d'une réponse appropriée à une demande croissante du marché pour plus de transparence.

Conclusion

Aujourd'hui, les professionnels du droit tournés vers l'avenir sont des managers clairvoyants qui répondent intelligemment aux besoins changeants du marché. En plus de leurs spécialisations juridiques, ils travaillent également à l'élaboration de nouveaux business models et à la création de moyens d'attirer activement de nouveaux clients. Ce sont aussi des managers empathiques qui accueillent avec enthousiasme la technologie et l’expérience des collaborateurs.


Nos remerciements vont à Maître Alex Tallon, avocat chez Praetica et directeur de l'Orde van Vlaamse Balies, pour sa contribution à cet article.

En savoir plus ?

ING souhaite accompagner les avocats dans leurs nouveaux défis.