Gérer au quotidien

3 mai 2022

Un crédit pour vos versements anticipés d’impôts

Comment éviter la majoration fiscale ? Comment recevoir des bonifications en tant qu'indépendant ? Et comment, grâce au crédit, optimiser la gestion de sa trésorerie ou faire face à un manque de liquidité.

Payer des impôts, c’est inévitable. Mais les payer de manière anticipée permet de réduire les coûts. Les versements anticipés d'impôts (VAI) ne sont certes pas obligatoires, mais ils permettent aux indépendants et aux sociétés d’éviter les majorations. Pourquoi ? Car les VAI sont à considérer comme une avance sur l’impôt final.

Que se passe-t-il quand les indépendants et les sociétés n’effectuent aucune avance ou si leurs versements anticipés sont trop faibles ? Ils doivent dès lors s’acquitter d’une majoration sur l’impôt final dû. Il est aussi souvent intéressant de financer ces versements anticipés par un crédit. Explications point par point.

Comment éviter une majoration fiscale ?

Le premier intérêt est d’éviter une majoration sur vos impôts. En effet, si vos VAI sont inexistants ou insuffisants, le taux de majoration pour l’année d’imposition 2022 sera de 2,25 % pour les indépendants et de 6,75 % pour les entreprises. Pour les indépendants, la majoration n’est prise en compte qu’à concurrence de 90%. En clair, si une entreprise doit payer 10.000 euros d'impôt et qu’elle n’a effectué aucun versement anticipé, elle devra payer un surplus de 675 euros.

Précisions cependant qu’aucune majoration d’impôt pour cause d’absence ou d’insuffisance de versements anticipés n’est appliquée aux starters, c’est-à-dire aux indépendants et aux petites entreprises durant leurs trois premières années d’activité professionnelle.

Qu’en est-il des bonifications ?

Le deuxième intérêt pour les indépendants est de recevoir une bonification (une diminution de l’impôt) lorsqu’ils effectuent trop de versements anticipés. Pour avoir droit à la bonification, ils doivent avoir payé un montant qui correspond à 106 % de leur impôt final. Les sociétés n’ont pas droit à une bonification.

Les indépendants reçoivent une bonification (une diminution de l’impôt) lorsqu’ils effectuent trop de versements anticipés.

Les contraintes des versements anticipés d’imp��ts ?

Effectuer des VAI peut mettre à mal la stabilité financière de votre entreprise ou de votre activité en tant qu’indépendant. Vous n’avez pas nécessairement les fonds nécessaires Ou vous désirez, tout simplement, conserver des liquidités pour d’autres investissements ou projets futurs et ne pas puiser dans votre réserve d’argent.

Alors, comment conserver une meilleure gestion des liquidités ?

Répartissez cette dépense sur plusieurs mois avec un Financement Versements Anticipés d’Impôts ING et évitez de la sorte une majoration légale. En clair, vous remboursez la somme intégrale en mensualités fixes sur une période de maximum 12 mois. Il s’agit donc d’un crédit à durée déterminée sans frais (hormis les intérêts). Le taux d’intérêt est calculé en fonction du taux du marché en vigueur. ING se charge des démarches : les versements aux Services Publique Fédéral Finances s’effectuent au moment le plus adéquat. Le contrat est renouvelé annuellement et si les besoins changent, il est tout simplement adapté.

La cerise sur le gâteau ?

Les intérêts sont déductibles fiscalement à titre de frais professionnels.


Intéressé(e) par le versement anticipé d'impôts ?