Innovation

27 Février 2017

Disruption et alimentation


Le fondateur Johan Langenbick nous parle de Foodpairing, un concept qu'il a lancé sur le marché en compagnie de Peter Couckuyt (chef) et de Bernard Lahousse (technologue alimentaire). Ce concept est aussi devenu le nom de son entreprise.

Foodpairing est un bel exemple de l'innovation belge dans le domaine de la technologie alimentaire. Les ingrédients et leurs arômes sont analysés d'un point de vue scientifique, ce qui permet de créer une foule de nouvelles combinaisons de saveurs. Une plate-forme logicielle intelligente a été développée pour le traitement de ces données. L'entreprise, brugeoise d'origine, est aujourd'hui une référence mondiale pour chefs, barmans et entreprises alimentaires.

Que propose l'entreprise Foodpairing ?
"Nous voulons à l'avenir être la plate-forme par excellence vers laquelle se tourner pour la création de recettes personnalisées, l'accent portant sur une alimentation saine, durable, variée et savoureuse."

"Le marché alimentaire est en train d'évoluer rapidement vers une alimentation variée, durable et personnalisée. La technologie de Foodpairing permet aux professionnels et entreprises culinaires de répondre aux nouvelles attentes des consommateurs. Qu'ils soient chefs, barmans ou entreprises alimentaires, notre plate-forme est une source d'inspiration pour la création de nouveaux mets, cocktails ou produits alimentaires.

Les restaurants veulent suivre les tendances et avoir davantage de variation dans leur menu. D'autre part, nous sommes en mesure d'offrir aux entreprises des conseils concernant le développement de nouvelles saveurs. Foodpairing allie sa technologie aux big data, à l'expertise culinaire et aux dernières tendances."

Pouvez-vous nous parler du commencement de votre parcours d'innovation ?

"La créativité et l'innovation ont toujours été un fil rouge dans ma vie. J'ai fait des études de développement de produit à Anvers et à Londres. J'ai également travaillé pour Verhaert Space, l'un des plus grands bureaux de design du pays. J'ai ensuite été, avec mes collègues, l'un des pionniers de l'innovation systématique chez Creax. Leurs nouvelles techniques d'innovation sont également appliquées au sein de Foodpairing. Nous les utilisons pratiquement constamment dans le cadre de l'amélioration de nos processus d'entreprise et lors du développement de nos produits et services."

Comment l'entreprise a-t-elle évolué ?

"Notre entreprise a vu le jour en 2009 et est surtout le fruit de la technologie. Les deux premières années, nous avons avant tout investi considérablement dans la construction de la technologie, sa validation et son échelonnabilité afin de pouvoir aborder des projets de plus grande envergure. Nous avons ensuite examiné les domaines dans lesquels cette technologie pouvait précisément être appliquée."

Comment vous positionnez-vous dans votre secteur ?

"Nous nous positionnons en tant qu'acteur du changement, car l'alimentaire a connu une énorme (r)évolution au cours de ces dernières années. Les jeunes ont conscience du fait que nous devons manger autrement, que nous devons aborder autrement l'impact sur la santé et l'environnement. Cette évolution va se renforcer de plus en plus : le produit doit être plus local et plus sain. Le goût est également très important. Autant d'éléments sur lesquels nous voulons jouer."

Pourquoi Foodpairing s'est-il implantée aux États-Unis ?

"Nous nous sommes implantés aux États-Unis car nous voulons comprendre ce marché. Car si une concurrence apparaît un jour, c'est certainement de là qu'elle proviendra. On peut aujourd'hui nous qualifier d'acteur solide. De plus, les États-Unis offrent d'énormes possibilités en termes d'échelonnabilité. Les plus grandes entreprises alimentaires, comme Weight Watchers, se trouvent aux États-Unis. Nous travaillons activement afin d'arriver à une collaboration."

Qu'en est-il de votre capital ?

"D'innombrables ressources et connaissances, et donc personnes, sont nécessaires. Nous avons énormément investi dans la technologie au cours de ces dernières années. Elle permet déjà d'aller loin et de croître fortement à l'aide de moyens limités. Nous dénombrons pour l'instant plus de 100.000 utilisateurs dans 125 pays, sans avoir consenti de réelles dépenses marketing. Ces moyens peuvent donc être consacrés à la recherche et au développement."

Quels sont les jalons de l'entreprise pour l'année à venir ?

"Les premiers succès ont été au rendez-vous, et nous devons à présent les réitérer. Nous visons une expansion internationale, et allons commencer par le marché britannique. Notre entreprise y a été élue la plus novatrice des UK Trade & Investment Organisations, ce qui constitue une belle première impression pour les entreprises du secteur alimentaire et de la technologie."

Voulez-vous, vous aussi, vous lancer dans l'entrepreneuriat novateur ?

Vous avez aussi des idées innovantes ou un business model étonnant ? Prenez contact avec votre interlocuteur ING et découvrez notre approche pour les entreprises innovantes.

www.foodpairing.com

http://blog.foodpairing.com/