Gérer au quotidien

23 août 2017

L’e-facturation des pouvoirs publics : procédure standard à partir de 2017

Les pouvoirs publics jouent de plus en plus la carte de la digitalisation. Ils ont maintenant opté pour une facturation intégralement électronique, appelée e-facturation. Le gouvernement flamand le permettait déjà depuis janvier 2015 mais, depuis le 1er janvier 2017, elle devient la procédure standard. Les autres services publics suivront. L’e-facturation gagne énormément en popularité et est encouragée au niveau européen. Comment gérer cette nouveauté en tant qu’entreprise ?

L’e-facturation, ou facturation électronique : qu’est-ce que c’est ?

Les factures électroniques sont envoyées par voie digitale via un canal électronique sécurisé, sans traitement manuel. Envoyer une facture au format PDF par e-mail ? Ce n’est pas vraiment de l’e-facturation... Trop de traitements manuels sont encore nécessaires et peuvent occasionner des erreurs.

Les factures électroniques : plus rapides, plus correctes et moins chères

Pourquoi le gouvernement opte-t-il pour l’e-facturation ? La facturation électronique est beaucoup plus avantageuse que les factures traditionnelles par courrier ou e-mail :

  • Le bénéficiaire, dans ce cas le gouvernement, traite les factures plus rapidement et sans erreur. De plus, le traitement d’une e-facture est moins cher que celui d’une facture traditionnelle au format papier.
  • L’émetteur, dans ce cas le fournisseur, en tire lui aussi profit puisqu’il économise 2 à 3 euros par facture, a la certitude que sa facture est bien arrivée et est payée plus rapidement.
Une directive européenne sur la facturation électronique

Si vous avez besoin d’un autre argument de poids pour vous convaincre de passer à l’e-facturation, sachez qu’il existe une directive européenne sur la facturation électronique qui vise 50 % d’e-factures d’ici 2020. De plus, cette technologie est maintenant au point et le marché de l’e-facturation ne fait que croître. Il ne s'agit donc pas uniquement de la plate-forme Mercurius des autorités belges mais plutôt d’une tendance généralisée dans la facturation.

L’e-facturation pour les petites entreprises

Vous devez facturer des biens ou services au gouvernement flamand ? Depuis le 1er janvier 2017, vous devez le faire de manière électronique. Pour l’instant, le gouvernement fédéral accepte encore les factures papier mais, à partir de 2020, il sera également passé entièrement à l’e-facturation. Vous trouverez les informations principales à ce sujet dans les FAQ. Vous pouvez aussi assister à une séance d’information destinée aux fournisseurs des gouvernements flamand et fédéral ou aux diverses organisations professionnelles.

Comment envoyer vos e-factures ?

Vous pouvez utiliser la plate-forme de facturation proposée par le gouvernement ou l’une des autres solutions offertes sur le marché. Avec ING Invoice Solutions par exemple, vous gérez toutes vos factures et tous vos paiements en ligne. Vous pouvez aussi partager des informations plus rapidement avec votre comptable grâce à des rapports automatisés. Essayez gratuitement cet outil pratique pendant un mois.

Et maintenant ?

Vous aussi, vous recherchez la facilité pour gérer et financer vos factures ?