Grandir

8 mars 2017

La bourse attend votre histoire


Michael Van Eenoo

Head of Corporate Finance

À la recherche d'un financement supplémentaire pour donner une nouvelle impulsion à vos projets d'entreprise ? Envisagez la bourse ! Avec une entrée en bourse, vous ne faites pas qu'apporter des liquidités. En effet, une cotation offre encore d'autres avantages non négligeables. Ne vous laissez donc pas influencer par les clichés populaires. Michaël Van Eenoo, Head of Corporate Finance chez ING Belgique, vous donne déjà quelques conseils.

Peut-être envisagez-vous une entrée en bourse. Par exemple pour donner à un lancement de produit l'impulsion nécessaire, pour ouvrir un nouveau marché ou pour financer un rachat.

Explorez vos possibilités financières en y voyant clair. En effet, en tant qu'entrepreneur, vous avez tout intérêt à avoir une bonne vue d'ensemble sur votre palette de possibilités financières. Et la bourse mérite une place dans cette perspective.

Votre histoire compte

« Ce qui fait vendre, c'est l'histoire, pas les chiffres. » L'idée selon laquelle votre entreprise doit être « grosse » pour tirer profit d'une entrée en bourse constitue déjà le premier préjugé dont vous avez intérêt à vous débarrasser. Pourquoi la valeur des fonds propres devrait-elle se situer au moins entre 70 et 100 millions d'euros ? Les investisseurs d'aujourd'hui ne sont pas intéressés par le « gros » mais plutôt par les histoires innovantes, uniques et continues. Dans une entrée en bourse, une entreprise sera valorisée sur la base de son flux de trésorerie tandis qu'une autre sera valorisée à plusieurs fois son chiffre d'affaires. En d'autres termes, les raisons de la transaction boursière et l'histoire que vous apportez en tant qu'entreprise sont bien plus importantes que les chiffres. Ce qui fait vendre, c'est l'histoire, pas les chiffres.

Porte internationale

L'image de la « petite » Bourse de Bruxelles est également une idée reçue à laquelle il convient de mettre un terme. Certes, cela fait déjà un certain temps qu'aucune introduction n'a été annoncée. Par ailleurs, il est vrai que notre pays compte relativement moins de gestionnaires d'actifs et que l'étendue du marché local est relativement faible. Mais cela ne doit pas vous effrayer. En effet, Bruxelles est aussi importante qu'Euronext, la bourse pan-européenne qui comprend, outre la Belgique, la France, les Pays-Bas, le Portugal et le Royaume-Uni. Bruxelles est en quelque sorte la porte d'entrée locale. Et Euronext est suivie par tous les gestionnaires de fonds, tous les investisseurs et tous les analystes du monde. En 2016, Euronext a d'ailleurs déjà montré de belles introductions en bourse. Aux Pays-Bas par exemple : la branche éclairage de Philips, la chaîne de fitness Basic-Fit, et Sif Holding, un spécialiste du financement des éoliennes et des plates-formes pétrolières et gazières. Le climat boursier actuel, très attractif pour l'émetteur influe également sur la réalité.

La transparence, une valeur sûre

Les histoires compliquées n'aident pas votre entreprise à aller de l'avant. Dans ce type de cas, une entrée en bourse ne fait qu'empirer les choses. Pour certains, une entrée en bourse est synonyme de contrôle permanent. Permettez-moi de nuancer ce propos. Il est vrai qu'une cotation en bourse apporte son lot d'obligations et de règles. Il vous faut établir des rapports transparents même quand vous n'atteignez pas vos objectifs. Et la FSMA, le chien de garde de la bourse, veillera sur vos activités. Toutefois, de nombreuses entreprises cotées en bourse sont passées de rapports trimestriels à des rapports semestriels, et ce sans aucune conséquence pour leur cotation. Ce ne sont pas les chiffres qui comptent, mais la qualité de l'information que vous apportez et la transparence avec laquelle vous apportez cette information. Le marché est friand d'informations claires et précises. Et la législation en la matière en Belgique n'est pas différente de celle de nos pays voisins.

En outre, je sais par expérience que le professionnalisme dont font preuve les entreprises familiales dans leurs rapports augmente significativement. Sur ce plan, nombreuses sont celles qui se trouvent déjà au niveau d'une petite entreprise cotée en bourse. On porte également beaucoup d'attention à une gouvernance pertinente. D'ailleurs, en tant qu'entreprise, si vous voulez être professionnel et avoir une place dans la société, les procédures de reporting sont de plus en plus cruciales. Le conseil d'administration, mais aussi les actionnaires, exigent ces rapports. La question est donc de savoir si vous pouvez encore négliger de tels rapports. Si en tant qu'entreprise, vous regardez vers l'avant, vous aurez certainement déjà pris de l'avance dans votre reporting et il vous suffira de le peaufiner quelque peu.

Profitez de l'effet levier

Peut-être que l'histoire la plus médiagénique que vous retenez est celle d'un entrepreneur qui retire son entreprise de la bourse. De nouveau, il s'agit d'une impression. Toute entrée en bourse constitue une étape dans le cycle de vie d'une entreprise. À un certain moment, cette étape s'avère nécessaire. Mais il peut être tout aussi justifiable pour l'évolution de l'entreprise de la retirer au bout de quelques années. Cela ne pose aucun problème. Vous disposez toujours de cette liberté. Dans l'intervalle, vous et votre entreprise aurez profité du levier. Il est toujours nécessaire de vérifier et d'évaluer la situation au préalable et a posteriori. L'annonce du retrait de la bourse d'une entreprise ne doit évidemment pas vous dissuader de vous lancer dans l'aventure. Bien au contraire !

Valeur ajoutée supplémentaire

Il est vrai qu'une entrée en bourse constitue une source importante de financement pouvant donner une impulsion supplémentaire à votre croissance et à vos projets. Avec une entrée en bourse, vous vous forgez également une certaine notoriété. Cela vous rend plus visible pour le client et le talent que vous cherchez. Vous pouvez également impliquer davantage vos employés en les faisant participer. Et last but not least, l'exigence de transparence qui va de pair avec une cotation en bourse renforce votre réputation et votre rayonnement vis-à-vis des fournisseurs et autres parties prenantes extérieures, dont les banques.

Une cotation en bourse rend transparente la valeur de l'entreprise, ce qui permet à l'entrepreneur et à la famille d'avoir un regard continu sur sa véritable valeur objective. Une entrée en bourse constitue en outre un extraordinaire moyen de mettre en place la succession au sein de l'entreprise familiale tout en gardant les clés en main. Avec l'argent d'un groupe d'investissement privé, il existe souvent un risque de perte de contrôle.

Construisez votre histoire

Il est également vrai que toute entrée en bourse positive repose sur une histoire authentique. Une entrée en bourse ne constitue pas une solution de dernier recours après avoir essayé toutes les sources de financement. Sans histoire solide, la tentative est vouée à l'échec. Personne ne voudra acheter un chat
dans un sac ! Et aucun partenaire financier ne veut mettre un cadeau empoisonné sur le marché.

Une entrée en bourse nécessite donc une préparation experte. Vous avez besoin d'un regard lucide sur votre entreprise, sur le trajet qu'elle veut emprunter et sur le montant dont vous avez besoin. En outre, il convient de disposer d'un business plan mûrement réfléchi et détaillé, ainsi que d'une gouvernance pertinente.

Combien ça coûte ?

Cette opération engendre des frais (avocat, réviseur, banque, FSMA, frais boursiers). Mais en pratique, une partie du capital levé est consacré à la couverture de ces frais. Pour vous donner une idée, pour une entreprise dont les fonds propres s'élèvent à entre 70 et 100 millions d'euros et qui souhaite lever un montant de 30 à 35 millions d'euros, les frais d'introduction totaux s'élèvent à environ 2 millions d'euros.

Et maintenant ?

Pour chaque étape et considération, il existe un expert qui peut vous assister : le réviseur, la banque, et enfin l'avocat. ING a toujours investi dans le bon talent pour orienter les entreprises dans la mise en place et la structuration de leur introduction en Bourse. Une bourse est par définition internationale. Et le marché international est toujours à la recherche d'une grande histoire. Chez ING, nous sommes à l'affût et pouvons très bien évaluer la valeur de votre histoire prometteuse.
Pour plus d'informations sur la bourse et les autres solutions de financement, surfez sur ingwb.com.

Le bon moment pour une entrée en bourse

Facteurs internes

  • Un projet clair est prêt, avec une histoire et une stratégie claire qui enthousiasmera l'investisseur.
  • Il existe une histoire claire pour les actionnaires actuels. Le levier pour la valeur de l'entreprise et l'éventuelle dilution constitue un point d'attention important.

Facteurs externes

  • Les marchés doivent être porteurs et montrer une tendance à la hausse.
  • Il doit y avoir de la demande. Aujourd'hui, les investisseurs et les fonds à la recherche de bonnes opportunités sont très nombreux.