Innovation

11 janvier 2018

Elimity: l'évolution de cette start-up fintech

Voici 10 ans, lorsque Maarten Decat a entendu parler pour la première fois de "gestion des accès", il trouvait ce sujet particulièrement ennuyeux. Mais lorsqu'il a eu l'occasion d'approfondir cette matière pendant ses études d'ingénieur et son doctorat à la KU Leuven, il en a découvert tout le potentiel pour des applications pratiques. Avec deux collègues, il a décidé l'an dernier de créer Elimity. Cette start-up aide les banques à définir qui peut accéder à quelles informations, ce qui est crucial non seulement pour la protection des données, mais aussi pour répondre à toutes les réglementations en la matière.

Elimity en bref

La start-up Elimity veille à ce que les bonnes personnes aient accès aux bonnes informations au sein de la banque. En échange de l'aide que lui a offerte le FinTech Village d'ING pour développer son produit, Elimity contribue au changement de mentalité des banquiers.


"Aujourd'hui, le processus est très technique et chronophage", observe Maarten Decat. "Comme les banques sont de plus en plus grandes et complexes, elles doivent absolument automatiser un maximum de tâches, ce qui leur permet par ailleurs de réduire le nombre d'erreurs. Et c'est là que nous entrons en jeu. Nous faisons en sorte que le respect des règles mises en place par la banque soit contrôlé par un logiciel. Par exemple, qui est autorisé à accorder des crédits, et pour quels montants."

Le FinTech Village est bien plus qu'un incubateur ou un écosystème pour start-up

Au début de cette année, Maarten Decat et ses partenaires ont demandé à participer au FinTech Village d'ING Belgique. Elimity a été sélectionnée avec huit autres start-up. "Cela nous a permis de concrétiser pour la première fois notre projet, entre début mars et fin juin. Le FinTech Village est bien plus qu'un incubateur ou un écosystème pour start-up: il implique un engagement. À la fin du programme, vous devez fournir un ‘proof of concept' qui montre ce dont vous êtes capable."

ING Fintech Village

ING lance cette année la 3ème édition du programme FinTech Village. Les start-up peuvent s'adresser au FinTech Village pour tester leurs prototypes dans un environnement bancaire. Avec cette initiative, ING reste à l'écoute des innovations financières.


Pour la start-up, ce fut une chance unique de développer et de tester son produit dans un environnement bancaire, reconnaît son cofondateur. "Même si nous savions quels problèmes nous souhaitions résoudre et la façon d'y parvenir, la question restait de savoir si c'était possible dans la réalité. Ce n'est pas une question à laquelle on trouve une réponse en la ‘googlisant'. En outre, nous n'avions aucune idée des personnes qui utiliseraient notre outil au sein de la banque. Un gestionnaire d'accès ? Des directeurs ? Des chefs de service ? Pendant notre séjour au FinTech Village, tout s'est clarifié."

La réussite dépend de la qualité du sponsor

La réussite dépend de la qualité du sponsor au sein de la banque, souligne l'ingénieur. "Il est important que ce soit un collaborateur de la banque qui connaisse bien le problème que la start-up tente de résoudre, et qui prenne des initiatives. Pour notre projet, ce furent le Chief Information Security Officer et la responsable de la gestion des accès. Ils étaient enthousiastes et ont immédiatement impliqué les départements Compliance et Operations, étant donné qu'ils ont leur mot à dire en cas de conclusion d'un contrat commercial. Ils nous ont fait part directement de leurs préoccupations."

Maarten Decat est surtout reconnaissant envers ses sponsors de les avoir mis contact avec les bonnes personnes au sein de la banque. "Quand nous avions une question, ils envoyaient immédiatement un e-mail à un expert, que nous pouvions rencontrer rapidement. Sans ces contacts, vous finissez vite par vous perdre dans une organisation aussi complexe qu'une banque."

Un contrat en préparation

Pour Elimity, un travail acharné, les nombreuses démonstrations et l'amélioration progressive du concept – qui leur a permis d'arriver à un produit qui a fait ses preuves et démontré sa plus-value – commencent à porter leurs fruits. Un contrat avec ING est en préparation, et la start-up est en train de développer des projets dans d'autres banques.

Cela ne crée-t-il pas des tensions ? Pas du tout, déclare Maarten Decat. "Si nous pouvons développer notre produit pour d'autres banques, ING en profitera aussi. Non parce que la banque compte parmi nos actionnaires – ce n'est pas le cas – mais parce que nous améliorons ainsi notre produit. ING en bénéficiera donc en tant qu'utilisateur."

L'innovation va bien plus loin que la technologie, c'est aussi une question de mentalité

L'objectif du FinTech Village est de créer des situations gagnant-gagnant, poursuit-il. "En donnant aux entreprises fintech accès à son expertise, en leur offrant une vraie compréhension du fonctionnement de la banque et en les laissant travailler avec ses collaborateurs, ING intègre d'une certaine manière une mentalité d'entrepreneur en son sein. L'innovation va bien plus loin que la technologie, c'est aussi une question de mentalité. La banque tire des leçons de la manière et de la vitesse avec lesquelles les start-up évoluent et innovent, et peut s'approprier ces méthodes."

En savoir plus ?

Intéressé(e) par l'innovation et les nouveaux business models ? Lisez les témoignages passionnants d'experts et les conseils d'autres entrepreneurs.