Grandir

18 février 2019

Leasing, renting ou crédit : quel est le meilleur choix ?

Vous avez déjà une entreprise, mais vous ne savez pas comment financer vos coûts de fonctionnement, vos investissements ou vos projets d'avenir ? Découvrez les 3 principales solutions qui vous sont offertes.

1. Leasing
> De quoi s’agit-il ?


Le leasing est une forme de crédit par laquelle une société de leasing achète des biens pour votre entreprise. Vous louez ensuite ces biens à la société de leasing. Tandis que l'autre partie reste le “propriétaire juridique”, vous devenez le “propriétaire économique” des biens. Cela signifie que vous pouvez utiliser les biens, mais également que vous êtes responsable de l'entretien, des assurances et des réparations. En contrepartie de cet usage, vous payez un montant fixe pendant une période convenue.


Lorsque le contrat expire, vous pouvez racheter ou non les biens. Trois situations sont possibles :


  1. Un leasing on-balance vous permet d’acheter les biens à un prix avantageux, fixé au départ dans le contrat. Ce montant de rachat est limité à 15 % maximum de la valeur d'investissement des biens.
  2. Un leasing off-balance vous permet d’acheter les biens à un montant de rachat égal à 16 % au moins de la valeur d'investissement. Ce montant de rachat peut également être supérieur et égal à la valeur marchande des biens.
  3. Une formule de location qui ne prévoit, au sens strict, aucune option de rachat en fin de contrat.
> Dans quel cas l’utiliser ?


En théorie, vous pouvez souscrire un leasing financier pour tous biens meubles ou immeubles : qu'il s'agisse d'une voiture ou d’une éolienne, d'un bureau ou d'une excavatrice. Il s’agit généralement d’équipements d’une valeur minimale d’au moins 10.000 EUR (hors TVA).

Où inscrire ce leasing dans ma comptabilité ?

Selon la formule choisie, les factures de leasing sont portées chaque mois à votre bilan (pour un leasing on-balance) ou ne sont inscrites que dans le compte de résultats (pour un leasing off-balance). En d'autres termes, dans le cas d'un leasing on-balance, le ratio d'endettement de votre entreprise augmente, ce qui n’est pas le cas avec un leasing off-balance. Les factures sont considérées comme des remboursements de capital avec intérêts dans le cas d’un leasing on-balance et peuvent être entièrement prises en charge dans le cas d’un leasing off-balance ou d'une formule de location.


Vous ne pourrez donc amortir le bien pris en leasing que dans le cas d’un leasing on-balance, mais pas dans le cas d’un leasing off-balance, d’une location ou d’un leasing opérationnel. Le taux d'amortissement dépend de la durée de vie normale du bien et non de la durée du contrat. 

2. Leasing opérationnel ou renting
> De quoi s’agit-il ?


Le leasing opérationnel ou renting fonctionne sur le même principe que le leasing financier. Il y a pourtant des différences :

  • Dans le cas du renting, la société de leasing reste à la fois propriétaire juridique et propriétaire économique. Cela signifie que la société de leasing est responsable de l’entretien, de la réparation et des assurances des biens.
  • Un leasing opérationnel ne prévoit pas d’option d’achat.
  • Le traitement comptable est le même que pour un leasing off-balance (voir ci-dessus) : les factures sont directement prises en charge dans le compte de résultats. Les montants n'apparaissent pas au bilan de votre entreprise.


> Dans quel cas l’utiliser ?


Comme pour le leasing financier, vous pouvez conclure, en principe, un contrat de renting pour tout bien meuble ou immeuble. Le choix du leasing financier ou renting dépend principalement de vos préférences personnelles, de votre situation financière et de votre choix d'inclure des services comme l’entretien et les assurances dans votre contrat.

Avantages du leasing et du renting
  • Vous n'avez pas à faire de gros investissements : le leasing est, en principe, un financement à 100 %. 

  • Répartition du paiement : vous payez une rente mensuelle ou trimestrielle.

  • Vous n'avez pas besoin d'apporter des fonds propres et vous n'avez pas d’acompte à libérer.

  • Le leasing financier et le renting sont généralement accordés plus facilement qu'un crédit d'investissement.

  • La société de leasing paie l’intégralité de la TVA à l’achat. Vous la remboursez périodiquement à la société de leasing avec le loyer.

  • Les formules de leasing off-balance et opérationnel évitent de présenter des dettes au bilan.

  • Dans le cas du leasing financier, vous pouvez devenir propriétaire des biens à la fin du contrat.

  • Vous pouvez transférer un contrat à une autre société appartenant ou non au groupe de sociétés auquel appartient le preneur de leasing. Cette forme de financement est donc très souple.

  • Une formule sur mesure est possible.

3. Crédit business
> De quoi s’agit-il ?


Un crédit business est un financement destiné à des achats professionnels, tels qu'un bâtiment d'entreprise, du matériel informatique, des véhicules, etc. Avec cet argent, vous pouvez financer la création de votre entreprise ou effectuer de nouveaux investissements.


> Principales caractéristiques ?


  • La durée correspond à la durée de vie économique d'un investissement. Pour un ordinateur, elle s'étendra sur 3 ans, par exemple, tandis que pour un bâtiment, elle s'étendra sur 15 à 20 ans.
  • Vous pouvez choisir entre un taux d'intérêt fixe ou un taux d’intérêt variable.
  • Le montant que vous pouvez emprunter dépend notamment de votre plan d'investissement et des fonds que vous investissez vous-même.
  • Vous pouvez opter, en concertation, pour un remboursement dégressif (vous payez moins à la fin qu'au début) ou pour un remboursement mensuel fixe.
Et du point de vue comptable ?

Vous devez inscrire le crédit d’investissement au bilan. Tant les charges que les intérêts sont déductibles à l’impôt sur les sociétés.

Avantages d'un crédit business
  • Répartition des paiements : vous payez sur une base mensuelle, trimestrielle, semestrielle ou annuelle.

  • Vous pouvez prélever le montant en une fois ou par tranches.

  • Vous avez droit à des aides publiques. Elles encouragent les investissements d'entreprise. 

  • Dans la plupart des cas, votre crédit est disponible dans les 48 heures.

  • Vous pouvez protéger votre famille ou votre entreprise avec une police d’assurance solde restant dû. Ils sont ainsi protégés si vous veniez à décéder. 

Besoin d’un financement pour votre projet ?