GRANDIR

06 juin 2017

Les nouveaux défis de la logistique portuaire


Le secteur du transport et de la logistique connaît des difficultés depuis la crise économique, mais l’économie semble se rétablir. Les entrepreneurs deviennent plus positifs sur l’avenir. Petit à petit, les perspectives s’améliorent, mais les efforts doivent continuer.

Les chaînes de transport et de logistique connaissent actuellement un changement rapide et doivent adapter certaines manières de travailler afin d’être prêtes pour l’avenir et de pouvoir répondre aux besoins et défis toujours croissants de l’optimisation, de l'intégration et de la coordination de chaîne. L’étude analyse l’environnement changeant de la chaîne logistique dans lequel les ports belges/flamands opèrent ; elle analyse l’environnement changeant de marché des ports, les changements dans les business models, l’impact éventuel des technologies (de rupture) (ex. : dans le domaine de la collecte et de l’analyse de données) et le rôle évolutif des acteurs traditionnels tels que les entreprises industrielles, les opérateurs de terminal, les entreprises de logistique tierce partie, les autorités portuaires, etc.

Lisez ici l'étude complète.

Kris Neyens
(Vlaams Instituut voor Logistiek)
"Aujourd'hui, le manque de confiance et l'aversion au risque entrainent la nécessité d'une plus grande intégration et l'émergence de nouvelles opportunités."



Professor Theo Notteboom
(Université d'Anvers)
“Il y a un besoin certain de dépasser les initiatives locales et individuelles vers l'intégration et la coordination de chaîne. A travers la création de réseaux communs, nous pourrons réaliser des gains de productivité."



L'étude sur les enjeux de la logistique portuaire a été présentée à Anvers le 23 mai. La présence d'acteurs importants du secteur illustre l'intérêt croissant sur le sujet. Découvrez l'album photo de l'évènement.

Et maintenant ?