Innovation

24 avril 2017

Quatrième révolution industrielle : comment s’imposer ?


Laurent Bouty

Directeur académique Solvay Brussels School of Economics

Changement de croissance, évolution des attentes, multiplication de la concurrence… Nous sommes au cœur d’une quatrième révolution industrielle qui oblige l’entrepreneur à revoir en profondeur sa copie. Laurent Bouty décrypte pour nous cette nouvelle révolution et les stratégies à adopter pour s’y imposer.

En bref
  • Nous sommes au cœur d’une quatrième révolution industrielle qui oblige l’entrepreneur à revoir en profondeur sa copie.
  • La transformation de la matière première était le moteur de la croissance du 20e siècle, elle fait place aujourd’hui à la dématérialisation.
  • L’économie dans son ensemble évolue très vite… Respecter les nouvelles règles devient une question de survie.

"La croissance digitale s’est imposée… Avec elle, de nouvelles équations ont vu le jour. Les résoudre n’est pas tâche facile et c’est aujourd’hui le véritable défi des entreprises."

Après s’être chargé du marketing de grandes entreprises, Laurent Bouty porte plusieurs casquettes. Il est Directeur académique à la Solvay Brussels School of Economics and Management où il dirige un Advanced Master in Creativity & Marketing, il est également partenaire chez Futurelab (cabinet en conseils qui aide les marques à être plus proches de leurs clients), et il est responsable d’une nouvelle agence qui accompagne les entreprises à penser leur futur… Il est donc, vous l’avez compris, particulièrement bien informé sur les nouvelles règles qui régissent notre économie et les méthodes incontournables pour les apprivoiser.

Nouveaux clients et dématérialisation

"La croissance, une fois qu’on y a goûté, on ne peut plus s’en passer ! Au cœur de notre monde capitaliste, on a pris l’habitude que, l’année suivante, on fera toujours mieux que l’année précédente. C’était une quête envisageable lorsque la population augmentait et que l’accessibilité aux produits n’était pas généralisée… Mais aujourd’hui, tous les produits sont accessibles à tout le monde et la population croît moins vite."

"Ils veulent l’abondance, mais plus de gaspillage. Ils veulent la vérité, on ne peut plus leur mentir. Ils recherchent la proximité avec le producteur…"

À ce constat dressé par Laurent Bouty s’ajoute le fait que les clients ne sont plus les mêmes : "aspirationnels, ils mélangent matérialisme à des aspirations sociales et environnementales… Ils veulent l’abondance, mais plus de gaspillage. Ils veulent la vérité, on ne peut plus leur mentir. Ils recherchent la proximité avec le producteur, l’accès à tout. Et ils veulent que les marques leur fassent du bien, qu’elles limitent leur impact sur l’environnement par exemple." Si elles ne se conforment pas à ces exigences, les entreprises perdent des clients.

"Partout et à tout moment, des grandes marques annoncent leur disparition ou une baisse d’effectifs. Il faut se réinventer…"

Vient s’y greffer une quatrième révolution industrielle : si la transformation de la matière première était le moteur de la croissance du 20e siècle, elle fait place aujourd’hui à la dématérialisation. Cette capacité à passer du physique au non physique révolutionne, entre autres, l’énergie, les transports et les communications. Elle perturbe toute l’activité économique et place sur un piédestal les acteurs proposant un impact neutre sur la planète. "Ainsi, le succès du passé n’est plus une garantie du futur. Partout et à tout moment, des grandes marques annoncent leur disparition ou une baisse d’effectifs. Il faut se réinventer… Nous y sommes forcés !"

Les cinq conseils pour sortir du lot
"Il faut être clair, choisir précisément son modèle et son idéologie, se concentrer sur qui l’on est vraiment."

Un nouveau modèle économique s’impose, les entrepreneurs doivent le comprendre et s’adapter. D’autant qu’il a entraîné, dans pratiquement tous les domaines, une concurrence accrue issue des quatre coins de la planète, ainsi qu’une quasi-disparition de la pénurie. Si les entreprises disposent toujours des mêmes leviers pour interpeller et marquer les esprits (à savoir le prix, l’émotion et la nouveauté), elles sont aussi contraintes à se battre autrement.

Laurent Bouty conseille alors cinq armes qu’il est nécessaire de maîtriser pour sortir du lot :

  1. "Être sérieux face à ces changements, ne pas les prendre à la légère, et donc mettre les moyens humains et financiers pour les appréhender.

  2. Être clair, choisir précisément son modèle et son idéologie, se concentrer sur qui l’on est vraiment.

  3. La générosité paye ! Ce qui ne signifie pas forcément qu’il faut faire des cadeaux matériels aux clients… Leur permettre de gagner du temps et de se sentir utiles sont, par exemple, des présents très appréciés.

  4. Prendre en compte l’impact de son activité sur l’environnement au sens large… D’autant plus qu’aujourd’hui, tout se sait.

  5. Demain appartient à ceux qui le préparent aujourd’hui !"

Rappelons-le :

l’économie dans son ensemble évolue très vite… Ces règles ne sont plus de simples conseils, les respecter devient une question de survie.

Plus d’info ?