Grandir

8 mars 2017

Leasing immobilier dans le secteur des soins de santé : témoignage


Pour donner plus de chances à ses projets de construction d'une nouvelle maison de repos dans les environs de Liège, Jean-Luc Mahaux, gérant de la Résidence Werson, a décidé de devenir client ING. Il a trouvé l'offre non conventionnelle du leasing immobilier si attrayante qu'il s'est tout de suite jeté à l'eau avec ING. Une décision dont il ne peut que se féliciter aujourd'hui : La nouvelle résidence a été ouverte début 2017.

En 2008, le consultant IT Jean-Luc Mahaux se lance dans une nouvelle aventure. Il décide de reprendre la maison de repos "Résidence Werson" et de la moderniser. Un an plus tard, suit la Résidence Audray. Dans un secteur régi par des normes particulièrement strictes, le manager veut rapidement construire une nouvelle infrastructure avec une capacité d'accueil de près de 140 lits, en remplacement des maisons de repos existantes à Alleur et Herstal. Un défi de taille qui peut s'avérer fructueux.

Il souhaite non seulement déplacer les activités vers Crisnée, une commune rurale de la Hesbaye, mais en plus, il veut à nouveau adopter une approche durable. Pour cela, il fait appel à une société allemande spécialisée dans la construction modulaire : Alho.

Une approche systématique liée à un dialogue basé sur la confiance
Ce dialogue constructif rassure les deux parties et instaure un climat de confiance

Bien qu'il puisse compter sur l'aide d'Innodem, un fonds de MeusInvest qui soutient son initiative, Jean-Luc Mahaux estime que son institution bancaire l'orientait mal. Fin 2014, en adoptant une approche proactive, ING change complètement la donne. En collaboration avec un ING Relationship Manager, M. Mahaux développe un nouveau plan financier adapté à ses besoins.

Le gérant de la Résidence Werson est convaincu et décide de suivre les conseils d’ING : dorénavant, la banque peut le compter parmi ses clients. Jean-Luc se rend non seulement compte qu’ING est à l'écoute, mais il constate également une compréhension mutuelle et un même regard sur le projet. En cas de doutes, l'équipe ING Lease se déplace pour s'informer auprès des partenaires, pour être certaine que toutes les portes sont ouvertes.

Ce dialogue constructif rassure les deux parties et instaure un climat de confiance. D'ailleurs, Jean-Luc Mahaux le souligne : "ING montre vraiment une volonté de faire les choses bien. La banque a fait preuve de beaucoup d'énergie et d'expertise pour mener le projet à bien."

Pour être certain qu'Alho, l'entrepreneur chargé du projet, est un partenaire de confiance, l'équipe ING Lease n'hésite pas à sonder le terrain et à vérifier si les usines en Allemagne produisent bien la qualité attendue. Apporter le constat que le fabricant fournit une qualité irréprochable donne plus de crédibilité au dossier et balaye les préjugés sur les constructions modulaires. Cette confiance mutuelle est surtout nécessaire parce que la majorité des financements doit être débloquée avant le montage des modules. Il est en effet impossible de se rendre sur place et de vérifier les avancements sur le chantier.

Le leasing immobilier, une alternative sur mesure

Jean-Luc Mahaux est ravi de la formule de leasing proposée, qui diffère d'un prêt hypothécaire classique. Le leasing immobilier est moins fréquent que le leasing mobilier, mais fonctionne selon le même principe. Plutôt que d'acheter directement un immeuble, le locataire verse pendant une certaine période un loyer mensuel au bailleur, qui dispose des droits de propriété sur le bien immobilier en question. Au terme de la période contractuelle, le locataire dispose d'une option d'achat sur le bien immobilier qui lui permet de devenir le propriétaire légitime contre le paiement d'un montant convenu au préalable.

Les avantages du leasing immobilier

Selon le gérant de la Résidence Werson, la formule présente plusieurs atouts.

  • Tout d'abord, elle est fiscalement avantageuse dans la mesure où la TVA peut être étalée sur toute la période du leasing immobilier. La charge de TVA n'est pas récupérable dans le cas des centres de soins.
  • En outre, Jean-Luc Mahaux est ravi de la possibilité de déduire les loyers plus rapidement.
  • Par rapport au crédit traditionnel, le leasing immobilier donne la possibilité d'éviter certains frais initiaux, ce qui n'est pas négligeable pour une entreprise qui se trouve dans une phase transitoire importante. En tant que locataire du bien immobilier, Jean-Luc Mahaux ne doit pas tenir compte de remboursements de prêts hypothécaires ou d'un mandat hypothécaire, étant donné que la société de leasing est propriétaire. En cas de rénovation d'un bien existant, la même procédure est d'application pour les droits d'enregistrement. Pour Jean-Luc, c'est là le plus important, étant donné que sur le plan de l'équilibre financier, les premières années sont souvent les plus difficiles.
  • En définitive, l'approche flexible de la formule de crédit proposée est particulièrement attrayante, aussi bien pour la Résidence Werson que pour ING. En cas d'arrêt ultérieur des activités, la procédure est très simple ; il suffit d'un simple accord avec ING pour changer de débiteur, et ce sans frais d'entrée.
Une solution sûre pour des projets ambitieux

ING et la Résidence Werson sont toutes deux au fait des trois grands avantages de la collaboration.

  1. Sur le plan humain, le rapprochement de compétences offre la possibilité de donner plus d'espace à la concertation et aux solutions alternatives.

  2. Sur le plan financier, le choix du leasing immobilier a donné une marge de manœuvre à l'entreprise durant sa phase de lancement, au moment où c'était le plus nécessaire.

  3. Sur le plan du management, le leasing présente l'avantage important de procédures simplifiées.


Fort de son succès, Jean-Luc Mahaux envisage déjà une suite, plus particulièrement l'acquisition d'une microcentrale thermoélectrique, qui serait en partie financée par un crowdlending. Avec cette centrale, il espère fournir en énergie la nouvelle résidence, ainsi que les autres établissements dans les environs. Le projet de départ de construction à consommation d'énergie nulle s'est donc vu offrir une suite avec l'ouverture d'une forme d'énergie renouvelable et alternative.

"Bien que mon projet soit très fondé, c'était un saut dans le vide parce que j'ai un profil atypique", concède facilement Jean-Luc Mahaux. Il estime qu’ING lui a proposé une solution des plus adaptées. Sans cela, il lui aurait été beaucoup plus difficile de démontrer la pertinence de son projet et de le mener à bien.

Et maintenant ?

Vous évoluez dans les secteurs publics et non marchands, nos Relationship Managers et nos National Managers sont prêts à relever tous les défis auxquels vous êtes confronté(e).