robots revolution
Innovation

3 mars 2017

Les robots, une révolution essentielle pour les PME

Robots et PME ne filent pas encore le parfait amour. L’introduction de ces machines automatisées au sein de l’entreprise effraie toujours bon nombre d’entrepreneurs. Pourtant, il ne faut pas en avoir peur.

Si vous n’y avez pas encore songé, c’est peut-être le moment. En effet, la robotisation n’est pas juste une vision futuriste ou un effet de mode. C’est une réalité, au même titre que la numérisation (quel entrepreneur aurait misé sur un ordinateur dans les 70 ?). Et, comme pour toute révolution technologique, plus vite vous embarquez, mieux vous amorcerez le virage. Évidemment, la robotisation ne doit pas représenter une fin en soi, mais un moyen de continuer à faire face à vos concurrents équipés, eux, de… robots.

Une nouvelle génération de robots intuitifs

"Les robots intelligents peuvent reproduire à l’infini une tâche que vous avez montré une seule fois." Il y a une vingtaine d’années, la robotisation était réservée aux grandes entreprises, notamment dans le secteur automobile. Mais la nouvelle génération de machines a évolué pour coller aux exigences des PME. À titre d’exemple, la cobotique, c’est-à-dire la robotique collaborative, une branche émergente de la technologie, met au point des robots "intelligents". Dotés d’une forme d’intuition, ces engins peuvent s’adapter en temps réel : vous lui montrez une seule fois la tâche à exécuter et il la reproduit à l’infini. Cette habileté s’avère vitale pour répondre au besoin de flexibilité des processus de production des PME.

Une révolution, ça se prépare !

Installer un robot dans une PME ne se fait pas sur un claquement de doigts, car ce n’est pas une simple machine. Un tel investissement suppose une nouvelle forme d’organisation au sein de votre société. Et comme tout changement, c’est à la fois un risque et une opportunité. Mieux vous préparez et structurez son intégration, plus vous en tirerez profit. Interrogez-vous sur l’impact qu’aura le robot sur vos différents flux, les procédures, les compétences à déployer, le retour sur investissement, etc. Vous devrez également penser à rédiger un cahier des charges qui décrit précisément vos besoins.

La robotisation, irréaliste et hors de prix ?

"La robotisation provoquerait une suppression de postes à court terme." Le coût fait partie des freins à la robotisation. Même si les montants diminuent avec la hausse de l’offre, l’investissement est souvent conséquent pour une petite structure. D’autant que, généralement, la rentabilité n’est visible qu’à moyen terme. Comme toute technologie, les robots exigent également de l’expertise (pour le fonctionnement ou la maintenance). De plus, votre PME ne possède pas forcément le volume suffisant pour automatiser. Last but not least : la question de l’emploi. Même si les conclusions de nombreuses études sont contradictoires sur le sujet, la robotisation provoquerait, à court terme, une suppression de postes. Mais le phénomène serait compensé, au fil des années, par une expansion plus forte qui permet alors la création de jobs plus qualifiés.

Une mutation essentielle pour les PME

L’intégration de la robotique reste essentielle pour les PME, car celles-ci subissent la pression sur les coûts et ne sont généralement pas en mesure de délocaliser. La robotisation se profile alors comme une occasion de moderniser vos processus de fabrication. Vous garantissez aussi un gain de productivité conséquent, notamment par la hausse des volumes et la réduction des délais de conception. La fiabilité de votre production augmentera aussi, grâce à la constance et à la précision des machines. L’automatisation vous offre également la possibilité de développer des volets neufs d’activité ou d’investir dans de nouveaux marchés. L’enjeu pour votre entreprise demeure toujours identique : rester compétitif et grappiller des parts de marché.