Starters

18 octobre 2017

Entreprendre… Un risque à (bien) calculer

Par définition, entreprendre, c'est prendre des risques. Mais c'est aussi le moyen le plus excitant de mener son existence professionnelle. Plus qu'un frein, les risques, bien calculés, doivent être un moteur au développement et à la croissance de votre jeune entreprise.

Lancer sa société sereinement, c'est avoir évalué les risques encourus, les avoir correctement analysés et c'est posséder une réponse efficace à ceux-ci pour qu'ils se transforment en avantages. Différents types de risques co-existent. Nous avons tenté de les répertorier et de voir comment les minimiser.

Les risques financiers

Ce sont bien évidemment les premiers qui viennent à l'esprit et c'est très logique. Les risques financiers sont d'abord liés à votre gestion quotidienne de l'entreprise. Vos coûts sont-ils supérieurs à vos revenus ? Si cela peut être le cas durant une courte période, notamment grâce au soutien de diverses sources de financement, il est primordial de savoir où se situe le point d'équilibre pour ensuite pouvoir franchir celui-ci.

Dans le même temps, il est important de pouvoir assurer les rentrées. Une facture payée avec quelques jours de retard peut littéralement bouleverser l'équilibre financier de votre entreprise. Il faudra, dès le départ, établir un scénario de recouvrement des impayés pour éviter d'en être la victime ultime.

Enfin, les risques financiers sont aussi liés aux taux d'intérêt et taux de change qui seront appliqués, par exemple, lors de vos échanges internationaux. Garder un œil sur leurs fluctuations quotidiennes sera aussi gage de réussite.

Les risques structurels ou opérationnels

Votre société propose un produit. Elle est alors certainement en contact avec des fournisseurs externes, répond à des processus de fabrication spécifiques. Vous devez pouvoir vous prémunir de certains dysfonctionnements. Imaginez un partenaire qui ne respecte pas le cahier des charges établi ou qui, tout simplement, décide de mettre la clé sous le paillasson sans honorer les commandes en cours.

Mais c'est également vrai dans le monde des services. Que ferez-vous si votre base de données client est piratée et utilisée à mauvais escient ? Il est primordial d'établir des scénarii alternatifs afin de répondre aux aléas de la vie entrepreneuriale. Un fournisseur vous fait faux-bond ? Vous possédez une solution de rechange. Mieux, dès le départ, vous ne mettez pas vos œufs dans le même panier et faites produire dans différentes unités. Récemment, une usine de voitures a dû mettre son personnel au chômage technique, car elle ne se fournissait en garnitures de portières que chez un seul fournisseur. L'usine de ce dernier ayant brûlé…

De même, vous aurez soin de sécuriser vos systèmes informatiques et confierez le traitement des données, soumises à de plus en plus de pression légale, à des organismes sérieux. Enfin, vous souscrirez des assurances professionnelles. Celles-ci sont diverses et, en fonction de votre secteur d'activité, vous permettront de faire face à une déconvenue qui, toujours, aura des conséquences financières telles que dédommagements, amendes, dommages et intérêts…

Les risques contextuels

Votre entreprise est inscrite dans un environnement, un marché. Il est important de garder celui-ci à l'œil afin de vous permettre de vous adapter dans les meilleurs délais. Un exemple criant est celui de BlackBerry. Alors que la société dispose d'une espèce de monopole sur les téléphones intelligents, elle n'est pas en mesure de détecter la révolution qui se trame derrière l'arrivée de l'iPhone. Le choc est rude et il faudra une décennie à la société canadienne pour remonter la pente, sans aucune assurance d'y arriver.

Le consommateur est un élément clé de la réussite de votre entreprise, mais terriblement changeant. Il est donc primordial de l'analyser et de s'adapter au contexte afin d'éviter de voir vos ventes s'écrouler inexorablement.

Les risques personnels

Entreprendre, c'est souvent embarquer sa famille et ses biens propres dans l'aventure. Tous les risques dont nous avons parlé jusqu'ici auront des conséquences sur l'une comme sur l'autre. Il est donc primordial de se protéger dès la création de votre entreprise. En fonction de la forme juridique de celle-ci, vos biens personnels et ceux de votre famille seront plus ou moins impactés.

De même, en tant qu'entrepreneur, vous apportez un revenu à votre famille. Un souci, de santé ou ceux évoqués précédemment, peuvent mettre à mal ce revenu. Là encore, il existe des assurances qui vous permettront de minimiser le risque, le plus souvent temporairement, afin de pouvoir traverser cette mauvaise passe et ainsi reprendre les rênes de l'entreprise dans les meilleures conditions.

Et maintenant ?

Vous créez votre entreprise ou vous vous lancez comme indépendant ?