Starters

7 août 2019

Demander un prêt lorsqu’on démarre : par où commencer ?

Lorsque vous vous lancez, vous avez le dynamisme et la volonté de réussir. Pour bien débuter, vous avez peut-être besoin d’un coup de pouce financier. Et c’est très compréhensible. À quoi devez-vous faire attention avant de signer ?

Il n’y a pas de honte à emprunter

Vous ne disposez pas de ressources suffisantes pour vous lancer ? Ce n’est pas une raison pour renoncer à votre rêve. Chaque jour, on compte environ 200 personnes qui démarrent leur entreprise et la majorité d’entre elles contractent un prêt.

Qu’en est-il des dettes ?

Si le coût du prêt est inférieur au rendement de votre entreprise, plus vous emprunterez, plus vos fonds propres augmenteront.

Trouvez ici le bon équilibre et estimez à l’avance combien vous voulez emprunter. N’oubliez pas d’être aussi réaliste que possible. Chaque entreprise a son seuil d’endettement maximal. Celui-ci dépend des fonds propres de la société, de son activité (sa rentabilité), du secteur et de sa capacité de remboursement.

Conseil :

Ce n’est pas l’importance du montant emprunté qui détermine si une banque vous accorde ou non votre prêt. La banque tient compte des fonds propres et des garanties. Ne demandez pas un montant trop bas par crainte d’un refus.

Construisez un business plan costaud

Présentez au mieux vos projets à la banque. Montrez-vous sûr de votre affaire mais également réaliste. Pour ce faire, soumettez-lui un business plan bien élaboré. Ce plan montre si votre entreprise tient la route financièrement et pratiquement. Tout est une question de confiance et il s’agit de la mériter.

 Vous découvrirez ici comment établir ce type de business plan.

 Votre idée n’en est qu’à ses débuts et vous n’avez pas encore de business plan ? Testez la faisabilité financière de votre idée à l’aide du Business Idea Calculator.

L’entretien avec la banque

Vous êtes un fidèle client de la banque auprès de laquelle vous faites votre demande ? Vous avez déjà une longueur d’avance. Voici quelques conseils pour l’entretien :

  • Les premières impressions sont décisives. Veillez à vous présenter vous-même ainsi que vos documents de manière soignée. 
  • Pendant l’entretien, soyez vous-même. 
  • Prenez le temps d’expliquer votre projet en détail. Vous démontrerez ainsi votre expertise et vous prouverez en même temps que vous connaissez le secteur à fond.  
  • Esquissez plusieurs scénarios : du plus optimiste au plus pessimiste.
  • Mettez en avant vos talents, vos compétences et vos atouts. De quelle expertise disposez-vous ? Quelle est la taille de votre réseau ? Le concept de votre business est-il unique ? 
  • Soyez réaliste et prévoyez une marge. Notamment afin de disposer d’un minimum de ressources propres pour pouvoir réaliser votre projet.
  • Pouvez-vous demander un subside ou une prime


Le banquier vous posera bien sûr aussi beaucoup de questions sur votre projet
  • Un prêt est-il nécessaire, la demande de prêt est-elle fondée ? 
  • Le montant du prêt est-il proportionnel à votre situation financière et à votre patrimoine ?
  • Votre projet a-t-il du potentiel à court et à long terme ?
  • Pourquoi votre projet réussira-t-il ?
  • Que ferez-vous si les choses ne se passent pas comme prévu ? (Scénario catastrophe)
  • Avez-vous la capacité de rembourser ? 

Vous trouverez d’autres conseils pour présenter votre affaire de manière concise et efficace en lisant cet article

Vous voulez demander un prêt et devenir un Happy Entrepreneur ?

Découvrez les différentes possibilités de financement de votre projet grâce à notre outil Funding Compass Select. Ou demandez votre crédit business en deux temps trois mouvements.

Sur le site web dédié aux starters, vous trouverez davantage de conseils et d’outils pratiques pour faire de vous un Happy Entrepreneur.

D’autres questions ?