Starters

Est-ce le bon moment pour lancer mon activité ? Une feuille de route en 4 étapes.

Vous avez imaginé un concept génial et vous débordez d’enthousiasme à l’idée de créer votre propre business. Mais pas facile de se lancer. Grâce à cette feuille de route en 4 étapes, vous serez fin prêt·e à franchir les obstacles.

1. Demandez (beaucoup) de feedback

A votre entourage proche : famille, amis…

Après mûre réflexion, vous êtes convaincu·e de votre idée, mais il est toujours intéressant de savoir ce que les autres en pensent. Décrivez précisément votre projet et demandez l’avis de vos proches, de vos amis et de vos connaissances. Leur point de vue de consommateurs « lambda » permettra de mettre en évidence les petites failles susceptibles de poser problème. Si nécessaire, ces précieux retours vous aideront à adapter et améliorer votre projet. Dans votre explication, détaillez les problèmes auxquels vous apportez une solution, décrivez la passion qui vous anime en tant qu’entrepreneur débutant et racontez votre histoire personnelle.

A des professionnels ou organismes spécialisés

Dans un second temps, parlez de votre idée à d’autres personnes qu’à vos amis et à votre famille. Soumettez-la à des professionnels ou à des structures spécialisées dans l’accompagnement aux créateurs d’entreprise qui sont les mieux placés pour l’estimer à sa juste valeur. Vous pouvez aussi participer à des salons ou des événements dans votre secteur d’activité, l’occasion de faire des rencontres intéressantes.

A votre banque

N’hésitez pas à discuter de votre projet avec votre conseiller bancaire qui saura vous accompagner sur votre business model et vous aider à monter un dossier de financement si nécessaire.

Last but not least, ING propose le Business Idea Calculator, un outil utile vous permettant d’évaluer la viabilité de votre projet.

2. Connaissez vos concurrents et le marché

En tant qu’entrepreneur, vous souhaitez proposer à votre clientèle quelque chose de différent. Mais comment mettre en valeur le caractère unique de votre produit ou de votre service ? Prenez le temps d’effectuer une enquête préliminaire. Qui sont vos concurrents ? Quelles sont leurs forces et leurs faiblesses ? À partir de ces données, faites en sorte de vous différencier, par exemple, en adaptant votre offre ou en créant une expérience unique.  

3. Élaborez un business plan mûrement réfléchi

Élaborer un business plan solide, combinant stratégie et objectifs, est toujours une démarche pertinente. En tant qu’entrepreneur débutant, faites preuve de détermination, d’audace, ainsi que d’une bonne connaissance du marché.

En matière de business plan, les mots-clés sont adaptabilité, flexibilité et créativité. Il ne s’agit pas d’un document statique et immuable. Soyez le plus flexible possible et n’hésitez pas à adapter votre projet en tenant compte des nouvelles opportunités et des nouvelles menaces du marché, de l’économie…. Cela vous évitera de vous retrouver dans une situation délicate si les affaires démarrent moins bien que prévu et vous permettra de continuer à prospérer, à croître et à innover.

4. Choisissez le bon moment

Vous avez demandé conseil, adapté votre idée aux attentes du marché et élaboré un business plan. Il ne vous reste plus qu’à vous lancer... Mais est-ce le bon moment ? Malgré les nombreux défis actuels, la période peut être propice à passer du stade des idées à celui de la concrétisation, appliquant en cela le dicton anglais « Never let a good crisis go to waste! » Les nouveaux défis sociétaux vont toujours de pair avec des initiatives entrepreneuriales innovantes.  

Prêt·e à vous lancer ?