Starters

26 Juillet 2018

Quel est le bon moment pour lancer son entreprise ?

Réussir le lancement de son entreprise repose sur un produit abouti, un service fiable, mais fait aussi appel à des notions moins tangibles comme les attentes du consommateur et le bon timing. Des éléments clés pour une réussite à long terme.

Tel Archimède dans sa baignoire, vous vous êtes peut-être écrié ‘Eurêka’ et êtes convaincu de détenir un concept en or pour lancer votre société. Mais comment avoir la certitude que votre idée est prête à être lancée sur le marché ? Différentes étapes vous permettront de consolider votre projet.

1. Faites valider votre projet

Aussi peaufiné qu’il puisse être, votre projet risque fort de rester lettre morte s’il n’est pas, à un moment ou à un autre, confronté à la réalité du terrain. Il existe différentes possibilités pour le mettre à rude épreuve.

La première est bien évidemment de faire appel aux amis et à la famille. C’est le premier cercle, celui qui pointera du doigt les dysfonctionnements et ces ‘petites’ choses qui pourraient freiner l’enthousiasme du consommateur lambda.

Il est ensuite important d’élargir le cercle. Les incubateurs permettent de faire valider un projet par des personnes qui ont pour objectif de soutenir les projets qui leur semblent viables.

Vous pouvez également profiter des moyens digitaux pour, par exemple, créer un site internet ou une page Facebook qui dévoile l’activité future de votre société et mesurer ainsi l’attractivité qu’elle possède sur le consommateur.

Un exemple

Passwordbox, un société qui propose des solutions pour sécuriser vos connexions, souhaite développer son service pour les connexions mobiles. Aujourd’hui, parce que la même société ne peut se reposer sur ses lauriers, elle fait preuve de flexibilité et développe un nouveau produit permettant une identification par empreinte digitale ou par reconnaissance faciale. Elle a développé un site expliquant le concept et, via quelques call-to-action efficaces, peut mesurer l’adhésion du public à ce nouveau service.

2. Soyez flexible

Un projet d’entreprise, c’est un peu comme un bébé. On est persuadé que le sien est le plus beau. Pourtant, il y a toujours quelques ‘empêcheurs’ de s’émerveiller qui viennent mettre leur grain de sable dans la belle mécanique. Si cela peut, a priori, sembler désagréable, écoutez-les. Fort de leurs commentaires, suggestions et autres remarques, essayez d’être le plus flexible possible et adaptez votre projet pour qu’il corresponde à de réelles attentes.

À Bruxelles par exemple, les créateurs de bières prennent soin de faire goûter leurs nouveaux breuvages pour vérifier que le client s’en délectera aussi. Les remarques sur l’amertume, la puissance ou la densité permettront de mieux cibler les attentes du consommateur.

La flexibilité quant à l’adaptabilité du projet initial permettra, elle, de toucher le plus grand nombre.

3. Adoptez le bon timing

Rencontrer le succès lorsqu’on lance son entreprise est très souvent – pour ne pas dire toujours - une question de timing. Pour rester dans l’exemple précédent, lancer une bière de Noël au mois de juin risque fort d'être voué à l'échec. Il en va de même pour tous les projets. Pour preuve, la guerre que se livrent les fabricants de smartphones, toujours à l’affût de la sortie du concurrent. Le timing parfait est celui qui rencontre la bonne saisonnalité, une attente du consommateur et qui permet de se différencier par rapport à l’offre globale du marché.

En bref

Lancer sa société sera certainement un des moments les plus excitants de votre existence. Si vous ne devez retenir qu’un seul conseil, ce serait de vous faire accompagner par des experts, chacun dans leur domaine, et d’être à l’écoute des attentes, des envies et des remarques des consommateurs lambda.

Et maintenant ?

Vous créez votre entreprise ou vous vous lancez comme indépendant ?