ÉCONOMIE

19 juillet 2017

La voiture électrique, une menace pour l’industrie automobile européenne ?


Le développement de la voiture électrique risque de modifier à la fois la demande et l’offre de véhicule. A l’heure actuelle, la majorité des consommateurs n’est pas encore prête à cause des prix trop élevés, des performances insatisfaisantes ou encore du temps de recharge trop long. Cependant, l’évolution technologique et les économies d’échelle pourraient finalement les convaincre. Au niveau de l’offre et des constructeurs, l’accent pourrait davantage être mis sur l’automatisation et sur certaines matières premières. En considérant les différentes perspectives, nous pouvons imaginer que, d’ici 2035, 100% des nouvelles ventes automobiles soient électriques.

Que faut-il retenir ?
  • L’évolution technologique conduira à une recharge plus facile, une autonomie accrue et une diminution des prix, ce qui aboutira à une demande plus forte.
  • La chaine de production devrait faire davantage appel aux fournisseurs extérieurs et être moins dépendant d’une main d’œuvre extensive.
  • L’Europe n’a pas encore emboité le pas au niveau de la production de véhicules électriques et pourrait voir ses exportations diminuer dans un avenir proche.

Découvrez l’étude complète ici.

En savoir plus ?