SÉCURITÉ EN LIGNE

30 août 2017

Que faire en cas de piratage ?

À l’heure actuelle, tout le monde souhaite protéger au mieux son ordinateur et ses appareils mobiles (tablette et smartphone). Cependant, même si vous avez pris vos précautions en installant un anti-virus, il est possible que vos appareils soient un jour piratés. Comment déterminer si un de vos appareils a été hacké ? Que faire si cela arrive ? Découvrez ci-dessous nos conseils pratiques pour agir rapidement.

Hacking : repérer les indices

Il n’y a pas de méthode précise pour déterminer si un appareil, que ce soit un ordinateur, une tablette ou un smartphone, a été piraté. Par contre, les hackers laissent souvent de petits indices. Nous avons listé pour vous les plus courants.

1. Pour les ordinateurs:
  • Votre mot de passe ne fonctionne plus.
  • Vos connaissances reçoivent des spams de votre part.
  • Votre anti-virus indique que votre système est infecté et qu’il n’a pas réussi à supprimer ou mettre en quarantaine un fichier compromis.
  • Votre navigateur vous redirige vers des sites internet qui ne vous intéressent pas, ou votre page d’accueil a changé.
  • De fenêtres étranges s’ouvrent inopinément quand vous surfez.
  • Un programme demande votre autorisation pour modifier votre système alors que vous ne faites actuellement aucune mise à jour.
2. Pour les appareils mobiles :
  • Vous voyez sur votre facture des frais non autorisés vers des numéros de SMS surtaxés.
  • Des données inexpliquées font leur apparition.
  • La batterie se vide très rapidement (plus que normalement).
  • Des icônes d’applications que vous n’avez pas téléchargées apparaissent.
3. Pour les deux types :
  • Des comptes que vous n’avez pas créés sont présents.
  • Des programmes s’installent seuls.
  • Votre ordinateur ou vos applications mobiles plantent sans arrêt.
Comment agir rapidement pour réduire les risques ?

Quelques actions simples peuvent être appliquées rapidement en cas de doute de piratage. Surtout s’il agit d’un appareil personnel. En effet, si vous pensez que votre ordinateur professionnel a été hacké, alors, mieux vaut ne pas agir vous-même. Il est plus prudent de signaler le souci à votre employeur en contactant le helpdesk ou en prévenant votre manager par exemple.

1. Modifiez vos mots de passe

Il faut changer l’ensemble de vos mots de passe, aussi bien sur vos ordinateurs que sur vos appareils mobiles. Évidemment, effectuez ces modifications depuis un ordinateur sain et sécurisé. N’hésitez pas à lire nos recommandations pour créer des mots de passe difficiles à pirater.

2. Suivez votre anti-virus

De manière générale, vous pouvez suivre les recommandations de votre anti-virus. Celui-ci vous dira certainement de mettre en quarantaine, de nettoyer ou de supprimer le fichier qui est compromis.

3. Réinstallez le système d’exploitation

C’est un peu plus complexe, mais les fabricants donnent généralement les instructions dans les manuels fournis lors de l’achat ou sur leurs sites internet. Attention, si vous restaurez votre appareil à partir d’une sauvegarde, vérifiez que cette sauvegarde n’est pas elle-même contaminée, par exemple en la testant avec un anti-virus à jour.

Certains ordinateurs ou téléphones anciens ne supportent plus les mises à jour récentes. Leur système d’exploitation contient donc des failles de sécurité qui ne sont plus mises à jour. Continuer à utiliser ces appareils revient à augmenter les risques de vous faire hacker.

Bon à savoir:

Que vous réinstalliez ou achetiez un nouvel appareil, veillez à ce que toutes les mises à jour soient effectuées. Nous vous conseillons d’ailleurs d’activer la mise à jour automatique.

4. Prévoyez des sauvegardes régulières

En effet, plus vous effectuez des sauvegardes, mieux c’est. Peu importe la solution de sauvegarde choisie, vous devez toujours vous assurer de pouvoir récupérer les fichiers.

Et maintenant ?