Les impacts économiques des embouteillages
Économie

26 janvier 2017

Quels sont les impacts économiques des embouteillages ?


Si l’on regarde le nombre de nouvelles immatriculations, 2016 fut une année record. Même si les gens privilégient le marché de l’occasion en raison de la crise, les perspectives de croissance en termes de ventes restent au beau fixe. Hélas, 2016 fut également une année record en termes d’embouteillages. Toutefois, moins de voitures circulent en Belgique que chez certains de nos voisins. Un travailleur belge passe en moyenne une semaine de travail par an dans les embouteillages. La congestion de nos routes a clairement un impact économique. Il semble toutefois que le nombre de voitures ne constitue pas le cœur du problème si nous faisons la comparaison avec d’autres pays. Les coupables sont plutôt à chercher du côté de notre comportement, l’état de notre réseau routier et le manque d’alternatives.

Que faut-il retenir de l’étude ?
  • Le parc automobile belge peine à se renouveler, mais la demande de transport ne cessera d’augmenter.
  • Le nombre d’embouteillages augmente, dont on estime les coûts à quelque 8 milliards d’euros.
  • Le Belge continue d’accepter cette situation, car il n’a pas vraiment d’autre choix.
En savoir plus ?

Découvrez ici l’analyse dans son intégralité.