Sécurité en ligne

13 avril 2016

Ransomware : ne cédez pas au chantage !


Un nombre croissant d'utilisateurs informatiques sont victimes de ransomware ou cryptoware. Cette nouvelle forme de logiciel malveillant se cache dans un e-mail et bloque le contenu de l'ordinateur, y compris les back-ups branchés. Vous ne pouvez plus accéder à vos fichiers que moyennant le paiement d'une certaine somme d'argent (la rançon). Comment reconnaître un ransomware et éviter que votre ordinateur ne soit contaminé et vos données perdues à jamais ?

Un loup déguisé en brebis

Le ransomware se cache souvent dans des e-mails au contenu amusant, des e-mails prétendant que vous avez gagné au lotto ou des e-mails semblant provenir d'instances officielles (la police, les pouvoirs publics…). Ce logiciel malveillant prend une apparence de fichier .PDF, .PPTX. ou .DOC contenant un programme d'exécution .EXE caché. Si vous cliquez dessus, vous êtes perdu ! Le fichier bloque le contenu de votre ordinateur.

Toutefois, les paramètres Windows vous permettent d'afficher les extensions de fichier cachées. Cela vous permet de voir préalablement si l'e-mail contient un fichier d'exécution.

6 conseils pour vous protéger contre les ransomwares
  • Assurez-vous qu'un antivirus fiable est installé sur votre machine et mis à jour automatiquement.
  • Mettez régulièrement à jour votre système d'exploitation, votre navigateur et les programmes utilisés fréquemment.
  • Soyez prudent lorsque vous recevez des e-mails contenant des pièces jointes de la part d'expéditeurs inconnus. N'ouvrez jamais ces pièces jointes et ne cliquez jamais sur les hyperliens auxquels vous ne faites pas confiance.
  • Soyez sur vos gardes lorsque l'e-mail contient un grand nombre de fautes d’orthographe ou de grammaire. Cela indique souvent que l'e-mail n'est pas fiable.
  • Passez toujours votre souris sur l'hyperlien avant de cliquer dessus. Cela vous permet souvent de voir si l'URL est fiable et si elle renvoie vers le même expéditeur ou la même entreprise.
  • Réalisez toujours des sauvegardes. Mais attention : ne connectez votre disque dur externe ou votre clé USB à votre ordinateur qu'au moment de la sauvegarde. En effet, les cryptowares peuvent également contaminer un disque dur externe connecté à votre ordinateur. Soyez également vigilant par rapport aux sauvegardes dans le cloud (p. ex. Google Drive). Conservez toujours un back-up à un endroit distinct de votre PC.
Le mal est fait. Que faire ?

Ne payez jamais pour recouvrer l'accès à vos fichiers. Faites une déclaration à la police.

Vous trouverez des conseils et logiciels sur internet pour restaurer vos données, mais n'attendez pas de miracle. Le mieux est de faire appel à un spécialiste, afin qu'il examine votre appareil contaminé.