Investir par soi-même

12 mai 2022

Quels sont les différents types d’investissements ?

Pour atteindre vos objectifs en matière d’investissement, une stratégie solide et fiable s’impose. Pour ce faire, il existe une large éventail de produits possédant chacun des caractéristiques spécifiques. Découvrez nos solutions.

Il existe autant d’investisseurs que de manières d’investir. L’attitude face aux risques, les besoins et les objectifs varient en effet d’un investisseur à l’autre.

C’est pourquoi ING propose un large éventail de solutions d’investissement parfaitement adaptées à la situation, aux besoins, ainsi qu’aux objectifs de ses clients.

Attention : pour qu’un placement vous convienne, il doit être conforme à votre profil d’investissement. Aperçu des possibilités.

1. L’épargne-pension

Vous avez déjà une réserve d’argent ? Dans ce cas, la plupart des gens optent d’abord pour un plan d’épargne-pension. Vous épargnez ainsi pour constituer un complément à votre pension légale et bénéficiez d’un éventuel avantage fiscal. En savoir plus sur l'épargne pension.

2. Les fonds d’investissement

Un fonds est assimilable à un panier pouvant contenir des dizaines, voire des centaines d’actions et/ou d'obligations. Outre les fonds en actions et en obligations, il existe des fonds mixtes qui, comme leur nom l’indique, répartissent leurs avoirs dans différentes catégories d’actifs.

Un fonds d’investissement est souvent géré de manière active, ce qui signifie qu’un panel d’experts en placements sélectionne les actions et/ou les obligations, suit les performances du fonds, évalue les risques, etc. Certains fonds privilégient les critères de durabilité, c’est-à-dire des critères prenant en compte les enjeux environnementaux, sociétaux et de gouvernance.

Il existe des dizaines de milliers de fonds d’investissement. Dans un but de clarté, ING propose une liste restreinte élaborée avec soin, laquelle comprend une cinquantaine de fonds de placement développés par 5 gestionnaires renommés.

3. L’assurance investissement (branche 23)

Une assurance investissement de la branche 23 est un contrat par lequel vous confiez votre capital à l’assureur qui l’investit dans des fonds d’investissement. Le capital et le rendement ne sont donc pas garantis. Une assurance-vie de la branche 23 constitue une excellente formule pour planifier la transmission de votre patrimoine.

Vous pouvez librement désigner les personnes qui recevront le capital au moment de votre décès. Les règles et droits de succession sont toujours d’application conformément à la législation belge.

4. Produits structurés avec protection du capital

Un produit structuré avec protection du capital est une excellente alternative pour qui souhaite obtenir un rendement, tout en protégeant son capital. Dans ce type d’investissement, le capital investi est (partiellement) protégé, tandis que le rendement n’est généralement pas connu d’avance.

La plupart des produits structurés possèdent une échéance fixe (par exemple 3, 5 ou 7 ans). À l’échéance, l’émetteur (ou le garant) s’engage à rembourser le capital investi (sauf en cas de faillite). Le paiement d’un dividende éventuel (coupon) dépend d’un scénario préétabli (par exemple, l’évolution d’un index, d’un taux d’intérêt, etc.).

5. Actions et obligations

Comme nous l’avons vu précédemment, un fonds est un panier composé, notamment, d’actions et/ou d’obligations. Mais il est également possible d’investir dans des obligations et des actions individuelles, à condition que cette stratégie soit conforme à votre profil d’investissement.

Acheter une obligation revient à prêter de l’argent à l’émetteur, le plus souvent un organisme public ou une entreprise. En échange, l’acquéreur perçoit des intérêts à intervalles réguliers (le coupon). À l’échéance, l’émetteur rembourse à l’acquéreur le capital emprunté. Si les obligations sont des produits moins risqués que les actions, elles offrent généralement un rendement moindre.

Une action est une preuve de participation (échangeable) au capital d’une entreprise. En tant qu’actionnaire, vous êtes donc, en quelque sorte, partiellement copropriétaire de l’entreprise. En règle générale, les actions génèrent un rendement supérieur à celui des obligations, ce qui implique forcément un risque plus important.

6. Les trackers (ETF)

Un tracker ou Exchange Traded Fund est un fonds coté en bourse ayant pour vocation de reproduire le plus fidèlement possible les performances d’un indice de référence. En investissant, par exemple, dans un tracker du BEL20, du Dow Jones Industrial Average ou du S&P500, vous suivez littéralement à la trace les performances des 20, 30 ou 500 actifs constituant respectivement ces trois indices boursiers. Les trackers présentent un certain nombre d’avantages :

  • Vous investissez, en une seule transaction, dans tous les actifs d’un indice de référence, ce qui permet une grande diversification.
  • Une grande transparence : vous pouvez vérifier à tout moment la composition précise du tracker.
  • Les trackers suivent de manière passive l’indice auquel ils sont liés. Par conséquent, ils génèrent moins de frais qu’un fonds géré de manière active. Les trackers cherchent à reproduire le plus fidèlement possible les performances d’un indice. Ni plus, ni moins.

Si vous décidez d’investir dans un tracker, vous ne pouvez pas sélectionner les actifs qui le composent. À l’instar des autres produits financiers, les trackers ne sont pas exempts de risques.

Commencer à investir

Première étape avant de vous lancer dans la grande aventure : déterminer votre profil d’investissement. Si vous le souhaitez, un conseiller ING se fera un plaisir de vous accompagner dans cette démarche. Votre profil est établi par questionnaire sur base de vos connaissances financières, de votre expérience, de votre horizon d’investissement (càd la période durant laquelle la somme investie peut être immobilisée), de vos objectifs, de votre situation financière, des risques que vous acceptez de prendre, de votre seuil de tolérance en cas de pertes ou encore de votre aptitude à appréhender les fluctuations des marchés. C’est sur cette base que vous pourrez choisir, avec votre conseiller, les produits financiers les mieux adaptés à votre profil.

ING ne donne de conseils ni en matière d’actions ou d’obligations individuelles, ni en matière de trackers.

Vous comptez gérer seul(e) vos investissements ? Ou vous préférez vous en remettre à l’expertise d’un spécialiste en la matière ? Chez ING, vous avez le choix.

Comment démarrer ?