Investir pour les débutants

Vous avez déjà pensé à investir ? Et réaliser par la suite que vous n'avez aucune idée de comment débuter dans l'investissement ? Ces dernières années, l'investissement est devenu l'un des moyens les plus intéressants de faire fructifier son épargne. Découvrez ci-dessous comment débuter dans l'investissement, en achetant des actions ou d'autres produits d'investissement. Vous pouvez également télécharger notre e-book !

Investir, ça consiste en quoi ?

Investir, c'est investir de l'argent. Vous achetez des actions d'entreprises, des obligations, des ETF ou d'autres produits d'investissement. L'objectif est de parvenir à obtenir plus d'argent ou de valeur à long terme que ce que vous avez investi. C'est ce qu'on appelle le « rendement positif » : votre investissement prend de la valeur et vous en tirez un bénéfice (sous forme d'intérêts ou de dividendes).

Débuter dans l'investissement implique une vision à long terme, sur une année, voire davantage. La période recommandée est de 5 ans ou plus. Vous achetez et vous vendez rapidement pour profiter d'une éventuelle hausse de valeur ? Dans ce cas, cela s'appelle de la «spéculation» Quelle que soit la façon dont vous vous y prenez, n'oubliez pas que vous pouvez également perdre votre investissement.

Pourquoi débuter dans l'investissement ?

Les bonnes raisons de débuter dans l'investissement sont nombreuses. Si vous pouvez consacrer une partie de vos économies pour les mettre à profit, vous pourrez dès lors :

  • compenser l'inflation
  • faire fructifier votre capital
  • constituer un patrimoine
  • générer un revenu supplémentaire
  • participer à la croissance économique

De combien d'argent avez-vous besoin ? Vous pouvez débuter dans l'investissement à partir de 10 euros/mois seulement ! Ceci s'adresse donc à tout le monde, que vous souhaitiez investir un montant important ou de petites sommes régulièrement.

Evidemment, conservez une réserve sur votre compte épargne pour faire face aux imprévus et si il vous reste de l’argent, commencez à investir !

Chez ING, vous avez le choix entre trois méthodes d'investissement : en investissant vous-même, en vous faisant conseiller ou, pour vous faciliter la tâche, en confiant les décisions d'investissement à nos experts.

Investir, comment ça fonctionne ?

Lorsque vous débuter dans l'investissement, vous placez votre argent pendant un certain temps dans des actions ou des obligations, pour atteindre un certain objectif financier par exemple. Le rendement possible fluctue en fonction de la durée, du montant et du produit dans lequel vous investissez.

Investir en bourse signifie acheter des parts d'une entreprise. Si cette entreprise se porte bien, la valeur de votre action augmente. Si les choses se passent moins bien, la valeur diminue. Lorsque vous investissez dans une obligation, vous accordez simplement un prêt à une entreprise ou à un gouvernement. Vous percevrez alors généralement des intérêts sur cette somme. Investir dans des obligations comporte moins de risques que d'investir dans des actions, mais le rendement escompté est généralement plus faible. En investissant dans une combinaison de produits, vous pouvez répartir le risque et avez de meilleures chances d'atteindre un résultat positif à long terme.

Épargner ou investir : lequel est le plus important ?

Vous l'avez sans doute entendu à de nombreuses reprises : épargner ne rapporte plus rien ! Mais est-ce encore vrai ? Quand et pourquoi faut-il épargner ? L'investissement est-il une meilleure solution ? Philippe Ledent, Senior Economist, explique les différents mécanismes en jeu.

Dans cette vidéo, Philippe Ledent, Senior Economist, explique comment fonctionnent l’épargne et les investissements (5:20 minutes)

Dans quels produits pouvez-vous investir ?

Nous avons déjà mentionné certains des produits d'investissement ci-dessus, mais il en existe d'autres :

  • Action : en tant que détenteur, vous possédez un pourcentage (proportionnel à vos actions) de l'entreprise concernée.
  • Obligation : un certificat d'endettement émis par une entité déterminée, avec une échéance et un taux d'intérêt fixes.
  • Fonds : un « organisme de placement collectif » (= OPC). L'OPC est un terme général désignant les organismes qui collectent des fonds auprès du public et gèrent un portefeuille d'instruments financiers. Le terme « fonds » désigne donc à la fois les sociétés d'investissement (sicav ou sicaf) et les fonds communs de placement, ainsi que leurs compartiments.
  • Tracker : (ou ETF) : un fonds d'investissement coté en bourse qui est géré de manière passive et qui suit le plus fidèlement possible la performance d'un indice ou d'un panier d'actions.
  • Assurance de la branche 23 liée à des fonds de placement : une assurance-vie dont la valeur dépend de l'évolution des instruments de placement dans lesquels elle est investie.
  • Note structurée : un titre de créance émis par une institution financière et dont le taux d'intérêt n'est pas fixe. 

Comment débuter ?

Investir de l'argent représente souvent un saut dans l'inconnu pour les débutants. Vous connaissez les risques, mais cela reste malgré tout une bonne manière de faire fructifier votre capital.

Suivez ces étapes et vous parcourrez déjà un bon petit bout de chemin :

Plus de 300 000 Belges investissent déjà avec ING...

Envie de savoir comment d’autres personnes investissent avec ING ? Découvrez les témoignages de nos clients. 

Existe-t-il une manière durable et responsable d'investir ?

Évidemment ! Vos investissements peuvent avoir un impact positif sur la société. Vous veillez à ce que les entreprises dans lesquelles vous investissez soient des entreprises qui tiennent compte du développement durable dans leurs activités, par exemple en limitant leur empreinte écologique, en n'échappant pas à l'impôt, etc.

Frédéric Degembe, Fund Management Expert, se penche sur les investissements durables.