Profils d’investissement

Profils d’investissement

  • Protection

  • Connaissance

  • Expérience


 

Personal Banking

Dans le cadre de la réglementation ''MiFID'' sur la protection des investisseurs, ING Belgique a mis en place plusieurs types de profils d'investisseur pour ses clients particuliers, tous qualifiés, selon cette réglementation, de ''clients de détail'' et bénéficiant par conséquent du plus haut niveau de protection.

Profil d'investisseur résultant d'un test d'adéquation pour les clients Personal Banking (1)

Le test est réalisé sur base d'un questionnaire interrogeant le client sur 4 aspects : sa connaissance et son expérience en termes d'investissements, sa situation financière, son horizon d'investissement et son attitude face au risque.

Le résultat du questionnaire détermine un des 5 profils suivants :

  • Le profil d'investisseur "Secure" est axé uniquement sur des investissements dans des obligations et des Branches 21 avec protection de capital (3) ayant un niveau de risque compatible avec ce profil. Les pourcentages d'actifs recommandés entre, d'une part, les obligations et les produits structurés avec protection de capital et, d'autre part, les actions sont de respectivement 100 % et 0 %.
  • Le profil d'investisseur "Moderated" est principalement axé sur des investissements en obligations et en produits structurés (2) avec protection de capital (3) ayant un niveau de risque compatible avec ce profil . Les pourcentages d'actifs recommandés entre, d'une part, les obligations et les produits structurés avec protection de capital et, d'autre part, les actions sont de respectivement 75 % et 25 %.
  • Le profil d'investisseur "Balanced" est axé sur des investissements en actions, en obligations et en produits structurés(2) avec protection de capital(3) ayant un niveau de risque compatible avec ce profil . Les pourcentages d'actifs recommandés entre, d'une part, les obligations et les produits structurés avec protection de capital et, d'autre part, les actions sont de 50 - 50 (parts égales).
  • Le profil d'investisseur "Active" est axé principalement sur des investissements en actions. Les pourcentages d'actifs recommandés entre, d'une part, les obligations et les produits structurés(2) avec protection de capital(3) ayant un niveau de risque compatible avec ce profil et, d'autre part, les actions sont de respectivement 30 % et 70 %.
  • Le profil d'investisseur "Dynamic" " est, par rapport au profil d’investisseur « Active », encore plus axé sur des investissements en actions. Les pourcentages d'actifs recommandés entre, d'une part, les obligations et les produits structurés(2) avec protection de capital(3) et, d'autre part, les actions sont de respectivement 0 % et 100 %.

Les transactions seront donc exécutées dans le cadre de conseils en investissement structurels (4) et devront par conséquent respecter l’allocation d’actifs recommandée en accord avec le profil d’investisseur du client.

Tableau comparatif

Ce tableau indique les pourcentages d’actifs recommandés (la "médiane" – Méd.) et les pourcentages maximaux autorisés. Les conseils donnés doivent viser à une répartition des actifs tendant progressivement vers la médiane. Ces conseils ne peuvent jamais avoir pour conséquence le dépassement des pourcentages maximaux.

Actions Obligations et instruments du marché monétaire Produits structurés
Secure % Medium 0 50 50
Maximum 0 100 100
Moderated % Medium 25 35 40
Maximum 35 100 100
Balanced % Medium 50 25 25
Maximum 60 100 100
Active % Medium 70 15 15
Maximum 85 100 100
Dynamic % Medium 100 0 0
Maximum 100 100 100

En pratique

  • Il n'est tenu compte que des ordres passés suite à un conseil : les transactions effectuées par le client via Home'Bank peuvent influencer la répartition des actifs.
  • Le respect des pourcentages maximaux autorisés est toujours analysé au moment de la transaction.
  • L'évolution de la valeur de marché des instruments peut, ex post, influencer la proportion de certains instruments financiers dans le portefeuille. De plus, de légères déviations par rapport à ces pourcentages maximaux autorisés peuvent être justifiées par les circonstances.
​​

Retourner vers Infos pratiques