Comment jongler entre travail et études

Regardez la vidéo 

Job étudiant : comment jongler entre travail et études ?

Vos parents vous aident déjà financièrement... Alors, pour vous offrir une tablette ou une paire de baskets tendance, vous préférez compter sur vous-même ! Gagner un peu d'argent, très bonne idée. Mais avant de vous mettre à bosser, voici quelques ficelles qu'il vaut mieux maîtriser.


Les jeunes qui bossent : combien… et pour combien ?

Vous n'êtes pas seul au monde : 8 étudiants sur 10 travaillent pour gagner de l'argent. Pendant les vacances, régulièrement tout au long de l’année ou de manière plus ponctuelle. Et côté salaire ? L’étudiant qui bosse régulièrement pendant l’année touche en moyenne 329 euros par mois, alors que le jobiste occasionnel gagne environ 200 euros par mois. En travaillant pendant vos vacances, vous gagnerez en moyenne 1.082 euros par mois. Si vous n’avez pas de seconde sess’, vous pourrez même bosser en juillet et bronzer en août !

Dans quels secteurs ?

Devinette : qui trône en tête du top 5 des boulots d’étudiant ? Le vainqueur s’appelle babysitting, qui attire 34 % des étudiants jobistes. Il est suivi dans l’ordre par l’horeca (23 %), les travaux de maison et de jardinage (22 %), le travail en magasin (21 %) et les fonctions administratives (11 %).

Reste à trouver du boulot !

Vous avez trouvé ce que vous vouliez faire pour arrondir vos fins de mois ? Il ne vous reste plus qu’à décrocher un job… ce que vous ferez en fouinant à gauche et à droite. Agences d'intérim, Actiris, Forem, VDAB, réseaux sociaux, portails internet et autres sites d'entreprise comme ing.jobs sont des incontournables. Mais mieux vaut s’y prendre à l’avance !

Quelles conséquences financières pour vos parents ?

Attention au montant de vos revenus : si vous dépassez un certain seuil, vos parents paieront plus d’impôts. Et les allocations familiales ? Pour les conserver, vous éviterez de travailler trop d’heures par trimestre. Sachez aussi qu’en travaillant comme étudiant, vous payez beaucoup moins de cotisations sociales qu’un autre travailleur. Mais attention : ce ne sera le cas que si vous ne dépassez pas un quota de jours de travail. 

D'autres questions ?

Plus d'infos dans notre section "Travailler"




A lire aussi :