Famille

22 septembre 2016

Préparer l’arrivée de bébé : protection de la famille

Bébé est en route ou votre famille s’agrandit avec l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur ? Félicitations ! Vous vous demandez comment vous pourrez protéger ce petit être qui dépend entièrement de vous ? Heureusement les assurances sont là pour vous aider.

Soins médicaux

Quand on pense protection, on pense tout d’abord à une couverture médicale. En planifiant une grossesse, en plus de votre mutualité de base, vous pouvez souscrire à une assurance médicale complémentaire qui prendra en charge l’excédent des soins de maman et de bébé lors de l’accouchement et pendant le séjour à la maternité.

Quand votre enfant naîtra, vous pourrez en faire de même pour lui. Cela vous permettra de lui fournir les meilleurs soins et de focaliser votre énergie sur lui, sans vous inquiéter de pouvoir couvrir les frais engendrés.

La maison et la famille

Pensez également à choisir une protection adaptée pour votre foyer. Accueillir un bébé bouleverse le quotidien ; vous pourriez facilement oublier d’éteindre la cuisinière ou de fermer le robinet en sortant. Un tel accident serait dramatique, mais une bonne assurance vous permettrait de vous en sortir rapidement et à moindre coût. Il existe également des assurances familiales qui vous couvrent dans le cas où votre enfant (ou un membre de votre famille) causerait un dégât matériel ou physique à un tiers.

Les voyages

Bien que les vacances ne soient pas votre priorité après l’arrivée de bébé, vous serez ravi(e) de faire une pause en famille et de faire découvrir le monde à votre enfant. Avant tout déplacement à l’étranger, vérifiez dans quelle mesure vous êtes couvert(e) contre les imprévus et prenez les dispositions nécessaires avant le départ (assurance annulation, accident de voyage, assistance, etc.). Il n’est pas forcément nécessaire de souscrire à une assurance voyage séparée : certaines cartes de crédit (souvent libellées « Gold » ou « Platinum ») l’incluent sous conditions.

Et si vous n’étiez plus là ?

Reste à envisager la perspective la moins agréable alors qu’on vient d’accueillir un enfant. Dans la tragique situation où vous et/ou votre partenaire veniez à disparaître, qu’adviendrait-il de votre bébé ?

La première décision à prendre est : qui s’occupera de lui ? Parents, frère/sœur, amis ? Définissez clairement à qui vous souhaitez le confier et obtenez la confirmation des personnes concernées ; faites ensuite les démarches légales nécessaires de manière à ce que votre choix ne soit pas contestable en votre absence.

Il s’agira ensuite de ne pas laisser de dettes à votre enfant et de prévoir son avenir financier, au moins pour les quelques années suivant votre disparition. Il y a plusieurs aspects à prendre en compte :

  • Qui prendra en charge certains frais comme les frais d’obsèques ou les droits de succession ? Différentes formules d’assurances décès existent. Elles peuvent notamment prévoir le versement, en cas de décès, d’une somme d’argent définie à l’avance pouvant servir à couvrir les frais rencontrés.
  • Qui remboursera votre crédit hypothécaire s’il court toujours ? Les banques belges exigent que vous contractiez une assurance solde restant dû liée à votre crédit hypothécaire, ce qui met vos successeurs à l’abri d’une dette importante. En cas de décès, cette protection rembourse le solde impayé de votre emprunt.
  • Qu’en sera-t-il de vos autres emprunts ? Des assurances solde restant dû existent également pour les autres types de prêts (personnel, auto, rénovation, etc.), mais ne sont pas exigées. Si vous avez plusieurs crédits en cours avec des montants conséquents, il serait judicieux de vous en servir pour les couvrir.
Et maintenant ?

Soyez préparé(e) au pire, mais espérez le meilleur ! Évaluez dès à présent les assurances dont vous avez besoin et vous assurer que votre enfant sera protégé à la hauteur de vos attentes.

Prenez rendez-vous avec votre banquier ou dans une agence ING pour en connaître les détails. Vous pouvez également poser vos question par téléphone au +32 2 464 60 02.