Logement

Les frais annexes

Quels frais s’ajoutent au prix d’achat de votre habitation ou de votre terrain ?

Au moment de votre achat

Lorsque vous achetez une habitation ou un terrain, toute une série de frais viennent dans la plupart des cas gonfler le prix d’achat. N’oubliez pas d’en tenir compte lorsque vous établissez votre budget !


Il peut se révéler intéressant de faire expertiser le bien que vous projetez d’acheter. En connaissant la véritable valeur de votre bien, vous évitez les mauvaises surprises. ING collabore à cet effet avec des experts indépendants.

  • À qui dois-je payer ? À l’expert indépendant.
  • Combien ? Forfait standard de 180 euros, TVA incluse.

Une offre de crédit hypothécaire donne lieu à des frais de dossier. Vous devrez les payer après la signature du contrat de crédit.

Les frais de notaire pour l’acte d’achat varient en fonction du montant de votre achat et de toute une série d’autres facteurs. Ils comprennent les honoraires du notaire, les frais d’acte divers et les droits d’enregistrement de l’achat.

  • À qui dois-je payer ? Au notaire.
  • Combien ? Montant en fonction de votre projet. Ce module de calcul vous permet de vous faire une idée des frais liés à votre projet.

Les frais de notaire pour l’acte de crédit varient, entre autres, en fonction du montant de l’hypothèque. Ils comprennent les droits d’enregistrement du crédit, le droit d’inscription hypothécaire et les honoraires du notaire.

Dans certaines conditions, l’hypothèque peut être remplacée, en tout ou en partie, par un mandat notarié, également appelé mandat à conférer une hypothèque. Les coûts de ce mandat sont moins élevés que ceux d’une hypothèque.

  • À qui dois-je payer ? Au notaire.
  • Combien ? Montant en fonction de votre projet. Ce module de calcul vous permet de vous faire une idée des frais liés à votre projet.
Bon à savoir : les droits d’enregistrement

Les droits d’enregistrement sont un droit fiscal dû par tout acheteur d’un bien immobilier en Belgique. Leur montant varie en fonction de la région dans laquelle le bien est situé.

Lorsque vous achetez une habitation modeste, vous profitez dans certaines conditions de réductions sur ces droits d’enregistrement.

En savoir plus sur les droits d’enregistrement

Après votre achat

Dans votre budget mensuel, mieux vaut tenir compte d’une série de frais fixes et récurrents liés à votre achat. Outre l’entretien du bien (travaux d’aménagement, décoration, énergie…), vous devrez faire face à d’autres frais.


Votre projet immobilier vous tient à cœur. Il convient donc de le protéger au mieux. Sachez que 2 assurances sont indispensables pour dormir sur vos 2 oreilles : l’assurance solde restant dû et l’assurance incendie.

Chez ING, vous pouvez en outre mensualiser ces primes, ce qui permet de ne pas devoir débourser une grosse somme d’un coup.

  • À qui dois-je payer ? À l’assureur.
  • Combien ? En savoir plus sur ces assurances.

Le précompte immobilier est un impôt sur les biens immobiliers que vous devez payer chaque année. Il correspond à un pourcentage du revenu cadastral et varie en fonction de divers paramètres tels que le nombre de pièces de votre habitation.

Si vous achetez un appartement, vous devrez très certainement payer des frais de copropriété. Chaque propriétaire doit en effet intervenir pour les frais communs tels que l’éclairage général, l’entretien du bâtiment, les ascenseurs…

  • À qui dois-je payer ? Au syndic de l’immeuble.
  • Combien ? Renseignez-vous bien au moment de l’achat.