Famille

The Money Talk Jeu 3 : "Economies et objectifs"

À travers cette troisième activité, vous pourrez apprendre à vos enfants à économiser plus facilement en se fixant un objectif, grâce à l’expérience du biscuit.

Activité #3 : Peux-tu économiser un biscuit ?

Aimes-tu les biscuits ? Oui ? C’est très bien, parce que seules les personnes qui aiment vraiment les biscuits peuvent jouer à ce jeu. C'est un jeu très difficile, certains enfants (et même certains parents) pensent qu’il est impossible à réussir. Voici comment y jouer : je te donne un délicieux biscuit, mais tu ne peux pas encore le manger ! Mais pourquoi ?! Parce que si tu peux le garder sans le manger pendant 5 minutes, tu recevras un autre biscuit. Cela fait deux biscuits ! Penses-tu que tu y arriveras ?

MATÉRIEL NÉCESSAIRE

  • Deux biscuits (ou autre friandise)

  • 1 Chronomètre

Etape 1 : L'expérience du biscuit

Donnez un biscuit à votre enfant et expliquez-lui que, s’il peut résister et ne pas le manger pendant 5 minutes, il en recevra un deuxième. Mais s’il le mange avant que les 5 minutes soient écoulées, il ne recevra pas de deuxième biscuit.

Etape 2 : Réglez le chronomètre

Réglez le chronomètre sur 5 minutes et attendez. Le biscuit est toujours là ? Parfait, donnez-lui le deuxième biscuit.


Les économies sont un concept difficile à bien cerner. Pourquoi attendre lorsqu’il est très facile de s'offrir une récompense instantanément ? Cette petite activité introduit le concept de l’économie. Elle nous montre que, lorsque nous économisons, nous recevrons une plus grande récompense plus tard.

Qu'avez-vous appris ?

Économiser, c’est difficile ! Et ici, ce n’était que pour 5 minutes ! Votre enfant pensait-il au deuxième biscuit quand il attendait ? Il est plus facile d’économiser quand on a un objectif clair en tête. Dans ce cas, c’était l’idée d’un deuxième biscuit. Utilisez l’expérience du biscuit pour discuter plus largement des économies.

Questions et sujets pour lancer la conversation avec vos enfants

Q : Pourquoi avez-vous fait vos premières économies quand vous étiez enfant ?

Avez-vous économisé pour un vélo ? Un nouveau ballon de football ? Pendant combien de temps avez-vous économisé ? Combien de temps cela vous a-t-il pris ?

Q : Pourquoi votre enfant économise-t-il ?

Faites-en un plan. Comment peut-il gagner de l’argent ? Combien de temps lui faudra-t-il pour attendre son objectif ?

Q : Pourquoi économisez-vous ?

Une nouvelle TV ? Des rénovations dans la maison ? Montrez à votre enfant que tout le monde épargne. Même les parents doivent le faire.

Le saviez-vous ?

Il est plus facile d’atteindre un objectif quand on le rend le plus précispossible et que l’on peut clairement le visualiser ?

Défi dans la vraie vie

Saviez-vous que vous êtes motivé à continuer à économiser davantage quand vous voyez tout le progrès réalisé vers un objectif ? Une tirelire transparente peut s’avérer utile. Placez une tirelire dans la maison pour que votre famille puisse y insérer toute sa petite monnaie. À chaque fois que quelqu’un a un peu de monnaie, il la placera dans la tirelire. Lorsque la tirelire est plein, offrez à la famille quelque chose de spécial.

Qu'est-ce que «The Money Talk» ?

Dépenser par besoin ou par désir ? « Gagner de l’argent », ça veut dire quoi ? Pourquoi empruntons-nous de l’argent ? Et pourquoi les publicités peuvent-elles être trompeuses ? Le jeu «The Money Talk» a été élaboré par «l'Initiative Think Forward» pour encourager les enfants à s’intéresser à l’argent et à poser des questions à ce sujet.

L'Initiative Think Forward a pour mission d'aider les gens à prendre de meilleures décisions financières. Et les enfants sont inclus dans ce programme! La discussion et la pratique font partie des méthodes d’éducation financière les plus prometteuses pour les enfants. Armés d’outils adéquats et encadrés de la bonne manière, ils développeront la capacité de prendre d'intelligentes décisions plus tard dans la vie.*

Prenez un peu de temps pour jouer à «The Money Talk», un jeu grâce auquel les parents et les enfants peuvent améliorer leurs connaissances financières en s’amusant.

*Amagir et al (2018) ; Johnson & Sherraden (2007).