Famille

14 Décembre 2017

L'assurance maladie en Belgique : comment ça marche ?

La plupart des gens qui s'installent en Belgique ne sont informés que d'une option en matière d'assurance maladie. Mais il existe plusieurs variantes et il vaut la peine d'examiner tout ce qui existe pour choisir ce qui vous convient le mieux. De l'agence gratuite à une diversité de caisses d'assurance maladie en passant par l'assurance privée, la Belgique est un véritable marché acheteur en ce qui concerne l'assurance soins de santé.

Être couvert

La Belgique est considérée comme un des meilleurs pays au monde en termes d'assurance maladie. Non seulement il est facile de s'y assurer mais en plus, les tarifs sont bas et les remboursements généreux.

En tant que résident régulier du pays, vous êtes tenu de vous affilier à une caisse d'assurance maladie si vous avez plus de 25 ans ou moins de 25 ans mais êtes actif ou percevez des allocations. Les enfants sont couverts par l'assurance de leurs parents jusqu'à l'âge de 25 ans, sauf s'ils sont fiscalement indépendants.

Les caisses d'assurance maladie sont connues sous le nom de mutuelles (ou mutualités). Vous avez le choix entre différentes mutuelles. Le nom de plusieurs d'entre elles suggère une affiliation à un des partis politiques belges, par ex. les mutualités socialistes ou les mutualités libres. Ces noms sont liés aux origines des mutualités et n'ont aucune incidence sur les services. Toutes les mutuelles sont ouvertes à tous.

La cotisation d'affiliation à la mutuelle pour les services de base est nominale et uniforme. Elles doivent offrir les mêmes formules de remboursement pour les services de base, comme les visites chez le médecin. Les remboursements sont fixés par l'Institut national d'assurance maladie-invalidité (Inami/Riziv).

Toutes les mutuelles offrent également des couvertures supplémentaires, notamment pour l'optométrie, les appareils médicaux et les interventions dentaires ou cliniques non couvertes par le service de base. Les honoraires liés à la couverture supplémentaire varient d'une mutuelle à l'autre et, aujourd'hui, bon nombre d'entre elles demandent à leurs clients d'acquérir un des plans d'assurance complémentaire pour être affilié. Inami/Riziv fournit une liste des mutuelles.

Certaines mutuelles imposent un délai d'attente de six mois avant de pouvoir bénéficier de la couverture d'assurance, si vous vous affiliez pour la première fois. Si vous pouvez prouver que vous aviez une couverture d'assurance au moment de la demande, ce délai est généralement levé.

Une alternative à la mutuelle est la Caisse auxiliaire d'assurance maladie-invalidité (CAAMI/HZIV), qui est une caisse d'assurance maladie gratuite. Elle fournit uniquement la couverture de base, sans formules supplémentaires.

Assurance hospitalisation

Un séjour à l'hôpital requiert une assurance hospitalisation, distincte de l'assurance maladie. L'assurance hospitalisation est également disponible auprès des mutuelles. Il existe différentes options liées à l'assurance hospitalisation. Donc les tarifs varient.

Notez que les interventions ambulatoires pratiquées à l'hôpital sont généralement couvertes par l'assurance soins de santé et pas par l'assurance hospitalisation qui se rapporte aux séjours en hôpital. Le coût d'une nuit d'hospitalisation est moins réglementé et peut différer d'un hôpital à l'autre et d'une région à une autre. Les hôpitaux bruxellois ont tendance à facturer les honoraires les plus élevés de Belgique.

De nombreux employeurs offrent l'assurance hospitalisation dans le package salarial. En cas de rupture du contrat de travail, cependant, vous devez souscrire à nouveau une assurance individuelle. Plus vous êtes âgé lors de la souscription de l'assurance hospitalisation individuelle, plus la prime à payer sera élevée. Il vaut dès lors la peine d'envisager le maintien de votre propre assurance hospitalisation par l'intermédiaire d'une mutuelle en cas de départ à la retraite ou de changement d'emploi.

Se faire rembourser

Un patient est libre de choisir un médecin, un spécialiste ou un hôpital en Belgique ; la mutuelle n'a aucune exigence en la matière. La puce présente sur votre carte d'identité belge permet aux médecins d'accéder à votre dossier médical et aux informations d'assurance y afférentes. Vous devez présenter la carte au spécialiste médical lors de votre première visite.

En général, un patient paie le prix plein de la visite et reçoit une attestation de soins à remettre à sa mutuelle pour remboursement. Le délai entre la rentrée de l'attestation et le remboursement varie en fonction de la mutuelle mais est généralement d'une à deux semaines.

Le ministère de la Santé publique belge œuvre actuellement à un système de numérisation des attestations qui seraient directement remises par le médecin à la mutuelle. Ce nouveau système est attendu en ligne en 2018.

Les honoraires facturés par les médecins généralistes, les dentistes, pour bon nombre d'interventions en hôpital et pour les ordonnances sont fixés par la loi. Certains spécialistes ne sont pas conventionnés, il est donc important de demander avant la visite si les tarifs sont fixés par l'Inami/Riziv.

Ordonnances

Lorsque vous présentez une ordonnance à la pharmacie, vous devez fournir votre carte d'identité belge et la prescription écrite que le médecin vous a remise. Le coût des médicaments prescrits est réglementé et toutes les pharmacies doivent réclamer le même prix.

Le pharmacien est légalement tenu d'enregistrer votre ordonnance dans un dossier pharmaceutique qui est également relié à votre carte d'identité. Vous pouvez donner la permission au pharmacien d'inclure les médicaments sans ordonnance dans votre dossier pharmaceutique.

Assurance privée

En dehors de la caisse d'assurance maladie légale obligatoire, vous pouvez choisir de souscrire une assurance maladie complémentaire auprès d'un assureur privé. En fonction du traitement ou du spécialiste, vous pourriez trouver une meilleure couverture pour vos besoins spécifiques.

L'assurance privée versera la différence entre vos frais et le remboursement de la caisse d'assurance maladie. Cela peut être une option particulièrement intéressante au vu des frais d'hospitalisation à Bruxelles. Assuralia est l'organisation qui chapeaute les entreprises privées proposant l'assurance soins de santé.

Congé de maternité et incapacité de travail

La caisse d'assurance maladie couvre le congé de maternité et le congé de maladie de longue durée. Le congé de maternité est couvert pendant un maximum de 15 semaines. Durant les 30 premiers jours du congé de maternité, les mamans perçoivent 100 % de leur salaire.

Le congé de maladie de longue durée est couvert par la caisse d'assurance maladie. Si vous êtes en incapacité de travail pendant plusieurs semaines ou mois à la suite d'une blessure ou d'une maladie, votre mutuelle paiera une partie de votre salaire.

Vous voulez en savoir plus sur la préparation de votre venue en Belgique ?