Famille

L’assurance succession : une protection en cas de décès inopiné.

Pour garantir la meilleure protection financière à votre conjoint et à vos enfants si vous veniez à décéder dans un accident inopiné, l’assurance succession s’impose comme la solution idéale. Mais quels sont donc les avantages de cette assurance ?

Qu’est-ce qu’une assurance succession ?

Une assurance succession (ou assurance décès à la suite d’un accident) protégera financièrement votre conjoint et vos enfants si vous décédez inopinément dans un accident. Cette assurance est liée à votre compte-titres.

 

 

Ainsi, moyennant le paiement d’une prime mensuelle modeste, vos ayants droit percevront une compensation considérable (25.000 euros au minimum et 90.000 euros au maximum).

Quels sont les risques qui ne sont pas couverts ?

Au moment de souscrire une assurance succession, vous devez tenir compte du fait que certains risques ne sont pas couverts. Parmi ces risques figurent :

  • les accidents qui surviennent avant la conclusion du contrat (et dont l’assuré était au courant avant la conclusion du contrat) ;
  • le suicide de l’assuré ;
  • les accidents intentionnels ou les accidents qui sont la conséquence d’événements intentionnels ;
  • tout sinistre pour lequel il a été établi que l’assuré avait un taux d’alcool plus élevé que la limite légale (tel qu’énoncé dans le Code de la route) ou pour lequel il a été établi que l’assuré était sous l’influence de stupéfiants non prescrits par un médecin ;
  • tout sinistre découlant d’un accident survenu préalablement à la signature du contrat.

Formalités médicales

Pour souscrire une assurance succession, il convient généralement de remplir certaines formalités médicales. Parmi les facteurs déterminants figureront votre âge au moment de la souscription de la police d’assurance, votre état de santé, votre style de vie ainsi que le capital assuré. Préparez-vous donc à remplir un questionnaire médical ou à passer une visite de contrôle auprès d’un médecin.


Bon à savoir également, vous n’aurez pas à vous acquitter de ces formalités médicales si vous souscrivez une assurance ING !

Et si je n’ai pas de compte-titres ?

Si vous n’avez pas de compte-titres, mais que vous souhaitez malgré tout protéger vos proches contre votre décès en cas d’accident inopiné, vous pouvez vous tourner vers l’assurance revenus.


Envie d’en savoir plus ?

Si vous souhaitez en savoir plus sur les avantages de l’assurance succession pour vous-même et vos proches, consultez notre site web ou prenez rendez-vous avec votre conseiller ING.