Logement

Garantie du crédit hypothécaire

Une hypothèque ? Un mandat ? Pourquoi ma banque me demande-t-elle une garantie ? La loi impose qu’un crédit hypothécaire soit couvert par une garantie. Généralement, cette garantie est prise sur le bien immobilier que vous voulez acheter avec le crédit. Mais elle peut aussi être prise sur tout autre bien immobilier situé en Belgique et dont vous êtes propriétaire.

Différentes sûretés peuvent être utilisées :
  • Une hypothèque est une sûreté réelle prise sur votre bien immobilier.
    Elle est constituée au moyen d’un acte signé devant le notaire. Si malgré les facilités prises en concertation avec ING, vous rencontrez des difficultés à rembourser votre crédit, l’hypothèque permet à ING de vendre ce bien pour récupérer le montant dû. Sachez aussi qu’une inscription hypothécaire s’accompagne de frais.
  • Un mandat hypothécaire donne le droit à ING de constituer à l’avenir, sans votre intervention, une hypothèque sur votre bien immobilier. Il est conféré au moyen d’un acte signé devant le notaire. Par cet acte, vous donnez la possibilité à ING de prendre une hypothèque sur votre bien immobilier en cas de difficultés de remboursement du crédit. Ce type d’acte s’accompagne lui aussi de frais, qui sont toutefois moins élevés que les frais d’hypothèque.
  • La promesse d’hypothéquer est un acte signé entre vous et ING. Par cet acte, vous vous engagez à conférer une hypothèque sur votre bien immobilier à la demande de la banque.

En fonction de votre situation, il est bien entendu possible de combiner ces différentes sûretés. Votre interlocuteur ING pourra vous conseiller la meilleure formule en fonction de votre situation personnelle. Sachez que seuls les montants couverts par une hypothèque permettent de bénéficier des avantages fiscaux liés à un crédit hypothécaire.

L’inscription hypothécaire que vous octroyez à ING peut être réutilisée. Elle ne disparaît pas automatiquement une fois le crédit remboursé. Elle reste valable pendant 30 ans pour le montant total de son inscription. Dans certaines conditions, vous pouvez donc réutiliser le capital déjà remboursé pour un nouveau crédit. Vous pouvez ainsi vous lancer dans un nouveau projet immobilier… sans devoir payer de nouveaux frais de notaire.