LOGEMENT

14 juin 2017

Vacances d’été : comment éviter les cambriolages ?


Les vacances d’été sont l’occasion de changer d’air. Cependant, sachez que votre habitation est plus vulnérable aux attaques lorsque vous êtes loin. Un grand nombre de vols avec effraction est en effet commis durant les vacances d’été. Si vous pensez que cela n’arrive qu’aux autres, détrompez-vous : 67.046 cambriolages ont été rapportés au niveau national en 2015 ! Découvrez donc nos 5 conseils pour protéger votre habitation des cambrioleurs.

1. N’annoncez pas votre départ en vacances

Votre départ en vacances est imminent et cela vous donne envie de le crier sur tous les toits ? Réprimez votre enthousiasme ! En effet, il est très imprudent de faire part de la date de son départ et de la durée de votre séjour. Vous pouvez évidemment donner ces détails aux personnes de confiance, mais il est fortement déconseillé de l’annoncer en public ou sur les réseaux sociaux. Une personne mal intentionnée pourrait en effet prendre connaissance de votre départ et en profiter pour s’introduire chez vous. Soyez donc vigilants !

2. À qui demander de l’aide ?
“Votre premier réflexe doit être de vous manifester auprès de la police.”

Votre premier réflexe doit être de vous manifester auprès de la police. La majorité des communes ont des conseillers en prévention mais c’est également possible de se renseigner en ligne via police-on-web.be. Le conseiller en prévention vol est un policier ou un fonctionnaire spécifiquement formé en la matière, qui vous aidera à sécuriser votre habitation. Toujours gratuitement, il vous aidera à cerner objectivement les points faibles de votre habitation et vous donnera les meilleurs conseils et outils pour vous protéger d'une intrusion.

Si vos relations avec votre voisinage sont bonnes et si vous savez que vous pouvez leur faire confiance, pensez également à solliciter leur aide pour garder un œil sur votre habitation. Ils pourront vous contacter en cas d’activité inhabituelle autour de votre maison, comme par exemple une voiture passant plusieurs fois devant chez vous pour faire du repérage. Ils pourront également prévenir les autorités si nécessaire. Vous pouvez en outre vous renseigner sur l’existence éventuelle d’une patrouille civile ou d’une association de quartier pouvant vous aider à protéger votre maison des cambrioleurs pendant votre absence.

3. Faites croire que vous êtes là

Si vous avez vu le film culte 'Maman, j’ai raté l’avion', vous connaissez déjà tous les subterfuges pour faire croire que vous êtes à la maison. Pas besoin cependant d’organiser une fausse fête chez vous, quelques petits détails feront l’affaire.

Dans un premier temps, demandez à un proche de vider votre boîte aux lettres. Une boîte aux lettres pleine indique aux cambrioleurs que l’endroit est inoccupé. Dans la même veine, faites-en sorte que votre gazon soit tondu et ne laissez pas vos volets fermés tout le temps durant votre absence. L’important est de donner l’illusion que vous êtes chez vous pour décourager les cambrioleurs.

4. Alarmes, protection, contrôle à distance
“Il existe en effet des systèmes de surveillance connectés qui vous permettent de facilement surveiller votre habitation depuis votre smartphone.”

La technologie peut nous sauver la mise ! Et oui, même à distance, vous pouvez contrôler ce qui se passe chez vous. Il existe en effet des systèmes de surveillance connectés qui vous permettent de facilement surveiller votre habitation depuis votre smartphone. Si vous êtes plutôt du genre à éteindre votre mobile en vacances, faites installer une alarme de sécurité et/ou un système de vidéosurveillance chez vous afin que la police ou l’entreprise de sécurité soit automatiquement contactée en cas d’effraction.

5. Documenter ses biens pour les assurances
"De même, si vous avez un système d’alarme, activez-le systématiquement, sinon il n’y aura pas d’intervention."

Avant de partir, faites un bilan de vos assurances : les assurances protection juridique et vol sont indispensables. Ainsi, si malgré toutes vos précautions vous vous faites cambrioler, vous serez couvert.

Pour bénéficier de cette couverture, quelques conditions sont à respecter. Fermez vos portes et fenêtres (à clé, même si vos fenêtres sont équipées de poignées à clé). Si votre fenêtre était en oscillante-battante, l’assureur ne pourra pas intervenir. De même, si vous avez un système d’alarme, activez-le systématiquement, sinon il n’y aura pas d’intervention. Il est également avisé de prendre des photos de vos biens et de noter les numéros de série de vos appareils électroniques. En effet, ces éléments permettront à votre assureur d’estimer la valeur des objets volés si vous n’avez pas gardé vos factures. Cela permettra ensuite au mandataire de votre assurance de dresser une estimation de votre indemnisation proche de la réalité.

Pensez aussi à vous renseigner sur la couverture de vos assurances. L’assurance habitation vous couvre par exemple pour les dommages causés à votre habitation et vous permet de bénéficier d’une assistance juridique. D’autre part, en cas de vol, vous êtes protégé par l’assurance vol qui vous permet d’être indemnisé pour les objets volés ou endommagés.

Et maintenant ?
Votre maison a été cambriolée ?

Appelez immédiatement ING Assist'Line au +32 2 550 06 00. Nos collaborateurs sont joignables 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Téléchargez le formulaire de déclaration de sinistre et envoyez-le nous dans les plus brefs délais par e-mail: myclaim@nn.be .