Logement

PEB : 5 questions et réponses

Deux chambres ? Check ! Un jardin plein sud ? Check ! Une bonne valeur PEB ? Euh ... check ? Levez le voile sur la certification PEB et découvrez pourquoi elle est si importante pour l’achat ou la vente d'une maison.

1. Qu’est-ce que la certification PEB ?

La certification PEB est le certificat de performance énergétique du bâtiment, un document qui indique à quel point une maison est écoénergétique. Lorsque vous achetez ou vendez une maison, cette certification PEB est obligatoire. Elle vous permet d’estimer dans quelle mesure le bâtiment est bien ou mal isolé, et si votre facture d'énergie sera salée ou non. En outre, elle joue un rôle majeur dans la valeur de votre bien.

2. Qu'est-ce qui est inclus dans une certification PEB ?

  • Un score énergétique. Ce score s’exprime en kWh/m2 par an et est généralement compris entre 0 et 700. Cette unité fait référence à la consommation d'énergie annuelle requise pour le chauffage, l'eau chaude, la ventilation et le refroidissement. Plus ce chiffre est bas, mieux c’est. Un score inférieur à 0 signifie que la maison produit plus d'énergie qu'elle n'en consomme.
  • Une valeur énergétique. La valeur est une représentation simplifiée du score énergétique. Par exemple, la classe C équivaut en Région flamande à une consommation d'énergie comprise entre 200 et 300 kWh/m2 par an. En Région wallonne, le meilleur score est A+ et G le pire. Attention : la Région flamande et la Région de Bruxelles-Capitale utilisent des scores différents pour leurs classifications énergétiques.
  • Des détails sur les performances énergétiques et les pertes d’énergie (le long du toit, murs, fenêtres, sols, portes et portails, à travers l'installation de chauffage...).
  • Des recommandations de l'expert en énergie, et souvent aussi une indication du coût des modifications recommandées.

Veuillez noter que les labels et les classifications énergétiques sont différents pour la Flandre, la Wallonie et la région de Bruxelles-Capitale.

Labels énergétiques par région

Labels énergétiques par région

3. Pourquoi un score bas est-il important ?

  • Plus le score énergétique ou la valeur énergétique est bas(se), moins vous consommez d'énergie pour chauffer/refroidir la maison et produire de l'eau chaude. Par conséquent, un meilleur score signifie une facture d'énergie moins salée. L'isolation, qui présente non seulement des avantages écologiques, mais également économiques, est l'un des meilleurs moyens de réduire le score et d'économiser de l'énergie.
  • Par ailleurs, un score faible induit un meilleur confort de vie. Aussi, dites adieu aux frissons en hiver et à la chaleur suffocante en été avec un climat intérieur agréable.
  • Ensuite, votre maison prend de la valeur. Une étude de la KU Leuven montre que les maisons avec un score PEB compris entre 100 et 199 sont environ 10,9 % plus chères à la vente que des maisons comparables avec un score PEB compris entre 400 et 499. En outre, ces maisons se vendent aussi 25 % plus rapidement. Dans le cas des appartements, l'effet prix est moins important (+ 3,4 %) et l'effet sur la durée de vente est limité.
  • Parce qu'elle est obligatoire. D’ici 2050, tous les logements de la Région flamande et de la Région de Bruxelles-Capitale devront obtenir un score PEB ne dépassant pas 100 (= classe A en Flandre) et 85 en Région wallonne. L'obligation de rendre les maisons plus écoénergétiques est contraignante. En effet, si une maison n'est pas conforme après inspection, elle peut être déclarée inhabitable. Actuellement, 3,5 millions de foyers belges ne satisfont pas à ce chiffre.

4. Que pouvez-vous faire pour diminuer le score PEB ?

  • Étape 1 : isolation de la toiture. Une toiture (mieux) isolée vous évitera de perdre toute la chaleur ascendante par celle-ci. C’est par sa toiture qu’une maison perd la plus grosse partie de sa chaleur, à savoir environ 30 %. Il y a fort à parier que vous n’isolerez qu’une seule fois votre toiture, ne lésinez donc pas sur la qualité. Si vous n'utilisez pas l'espace sous pente, il est préférable d'isoler le plafond ou le plancher du grenier.
  • Étape 2 : isolation des murs. Après la toiture, c’est par les murs que la chaleur s’échappe. Aussi, lors d'une grosse rénovation, pensez à isoler le creux des murs et à appliquer une isolation supplémentaire à l'extérieur ou à l'intérieur de la maison.
  • Étape 3 : fenêtres et portes. La qualité du vitrage et de la menuiserie détermine la performance énergétique. On peut aussi opter pour du vitrage à haut rendement. Remplacer l’ensemble des fenêtres (verre et profilés) constitue la meilleure solution énergétique.
  • Étape 4 : isolation du sol. Dans le cas des planchers sur sol plein, les pertes de chaleur sont limitées. L’isolation du sol représente souvent un projet d'envergure, à moins que vous n’ayez déjà prévu de casser et remplacer les planchers. Si vous disposez d'un vide sanitaire, vous pouvez également isoler le dessous du sol.
  • Étape 5 : chauffage. Une chaudière à condensation utilise la chaleur générée lors de la combustion du gaz et la chaleur qui disparaît par la cheminée dans le cas d’une chaudière normale. Vous pouvez aussi installer une pompe à chaleur, qui extrait l’énergie du sol, des eaux souterraines ou de l'air extérieur et l'utilise pour chauffer ou refroidir. En outre, optez pour des vannes thermostatiques et un thermostat réglable.
  • Étape 6 : installation à énergie solaire. Outre les panneaux solaires, vous pouvez installer un chauffe-eau solaire, qui se compose de capteurs solaires sur le toit et d'un réservoir pour stocker l'eau chaude. Le chauffe-eau solaire chauffe l’eau sanitaire à l’aide de l'énergie solaire.

Vous achetez votre nouvelle habitation en Flandre et souhaitez la rénover ?

Depuis le 1er janvier 2021, les nouveaux propriétaires d'une maison ou d'un appartement pourront souscrire un prêt rénovation sans intérêt au même moment que la souscription du crédit hypothécaire. En effet, sous certaines conditions, si vous achetez un bien dont la performance énergétique est médiocre et que vous l’améliorez sensiblement dans les cinq ans, le taux du crédit rénovation s’élèvera à 0%. Découvrez en plus via vlaanderen.be.

5. Un crédit pour une rénovation énergétique ?

Vous avez tout à y gagner dans le cas d'une rénovation énergétique. Pour les travaux d’économie d’énergie, vous pouvez demander un prêt Rénovation Éco avec un taux plus avantageux que pour des rénovations classiques (sous réserve d’acceptation de la banque).

Découvrez comment ING peut vous aider

Vous êtes à la recherche d'une maison ? Ou vous voulez vous faire une idée du coût total de votre projet ? Nous serons ravis de vous aider à concrétiser votre rêve.