Logement

10 février 2021

Colocation : qu’en est-il de vos assurances ?

Quel pied ! Vous allez emménager dans votre premier logement, et avez choisi toute la convivialité et le confort financier de la colocation. Mais, est-ce que vous devez vous assurer ?

Ce n’est pas une obligation… Mais c’est vivement conseillé

En tant que colocataire, vous n’êtes pas obligé de souscrire une assurance habitation ou une assurance incendie. Par contre, les propriétaires reprennent en général cette obligation dans le contrat de location (le bail locatif). Même si cela peut vous paraître contraignant, une assurance habitation vous offre une protection efficace. Dans le cas de la colocation, un seul contrat d’assurance habitation doit être conclu pour assurer le logement commun et il couvre tous les colocataires

Le saviez-vous?

Vous entendez peut-être parfois parler d’assurance habitation et d’assurance incendie. En fait, ces deux termes désignent et couvrent la même chose.

S’assurer contre quoi ?

Le principe de base est simple. En tant que colocataire, lorsque vous quittez le logement loué, il doit être dans le même état que lorsque vous y êtes entré. Vous avez causé des dégâts pendant la durée du bail ? Une casserole oubliée sur le feu, un robinet qui reste ouvert, une vitre cassée, une porte qui claque… Cela peut vite arriver ! Soit vous payez vous-même les réparations, soit vous faites intervenir votre assurance habitation

Astuce:

Pour déterminer vos besoins en assurances, vous pouvez faire un check-up ici.

Assurance habitation : quelle couverture ?

L’assurance habitation couvre un certain nombre de risques minimums, ceci est établi par la loi. Pensez notamment à l'incendie, aux catastrophes naturelles ou encore aux explosions. Des risques « standard », comme les dégâts des eaux et les bris de vitre, sont également couverts par la plupart des assurances habitation.

Cela ne signifie pas pour autant que votre assurance couvre absolument tout. Examinez donc bien les couvertures de votre assurance. Et si nécessaire, vous pouvez choisir des couvertures supplémentaires.

Comment calculer la valeur à assurer ?

En tant que colocataire, votre assurance habitation couvre votre responsabilité locative, c’est-à-dire les dommages que vous pourriez causer au logement (incendie, dégâts des eaux, etc.). Elle couvre également les dégâts qui pourraient survenir à votre contenu, c’est-à-dire vos meubles, vos objets personnels, vos vêtements, etc.

La prime d’assurance habitation que vous devrez payer est calculée selon différentes formules, propres à chaque assureur.

Et pour le contenu ? Notre inventaire peut vous aider : vous pouvez y indiquer la valeur estimée de vos biens personnels. Vous disposez ainsi d'une excellente vue d'ensemble des biens qui équipent votre habitation. Cette liste vous permettra aussi d’éviter les problèmes en cas de sinistre. Gardez précieusement vos factures et autres preuves d’achat.

Vous avez un meuble design ou une œuvre d’un jeune artiste ? Vous pouvez choisir de l’assurer à sa juste valeur.


En savoir plus sur nos solutions.

Attention !

Sachez que votre propriétaire dispose de sa propre assurance habitation pour le bâtiment. De votre côté, vous et vos colocataires êtes libres de choisir votre assureur. Votre propriétaire ne peut donc pas vous obliger à souscrire votre assurance habitation auprès de son assureur !