Logement

5 février 2019

Rénover sa maison en économisant de l'énergie et de l'argent

Vous planifiez une rénovation énergétique tout en préservant l'environnement et votre portefeuille ? Découvrez les différentes options.

Qu’est-ce qu’une rénovation écologique ?

Vous cherchez à réduire votre consommation d'énergie fossile, comme le gaz naturel ou le pétrole ? Optez dans ce cas pour une rénovation écologique. Vous réduirez non seulement votre empreinte écologique, mais vous en retirerez aussi des avantages financiers.

Avantages d'une rénovation écologique

Les rénovations écologiques sont généralement plus coûteuses que les rénovations traditionnelles, mais les économies d'énergie à long terme dépassent de loin l'investissement initial.

L'exemple des panneaux solaires

L'installation de 14 panneaux solaires photovoltaïques sur une habitation unifamiliale moyenne coûte environ 5 000 euros. Chaque année, elle vous permettra d’économiser près de 850 euros sur votre facture énergétique. En Flandre, vous devez en déduire le « prosumententarief », qui représente environ 350 euros par an. Compte tenu de l'évolution des prix de l'énergie, cet investissement sera amorti en 10 ans en Flandre. Il suffira de 9 ans en Wallonie et même de 6 ans à Bruxelles. Selon la Région dans laquelle vous habitez, le rendement moyen de vos panneaux solaires se situera entre 8 et 10 %, et ce pendant au moins 25 ans. Une rénovation écologique est donc beaucoup plus rentable qu'un livret d'épargne.


Les rénovations écologiques permettent de réduire la consommation de sources d'énergie primaire dans une habitation. Elles entrent en ligne de compte pour le certificat de performance énergétique (CPE), un outil pratique visant à déterminer et comparer la consommation théorique des bâtiments. À terme, une meilleure efficacité énergétique augmentera la valeur de votre habitation.

"Les économies d'énergie à long terme dépassent de loin l'investissement initial."

Les étapes d'une rénovation écologique

Des actions spécifiques améliorent le confort thermique de votre maison et vous permettent d'économiser de l'énergie. Voici quelques pistes pour vous lancer et optimiser vos efforts (financiers).

1. Isolation : l'étape la plus importante

Avant de prévoir de nouvelles installations, il est fondamental d'améliorer la performance thermique de votre habitation. De cette façon, vous réduirez votre consommation de chauffage et vous ne compromettrez pas vos économies futures.

Il s'agit donc d'isoler votre maison efficacement afin d'éviter toute perte de chaleur due à la diffusion de l'air ou à un manque d'étanchéité à l'air.


  • Limitez les pertes causées par transmission : garantissez une bonne étanchéité à l'air de l’enveloppe de votre maison avec des murs, une toiture et des planchers bien isolés et épais, mais aussi avec de bons châssis sur lesquels vous pouvez fixer du triple vitrage Réduisez également les ponts thermiques (les endroits où la couche d'isolation est rompue), en particulier aux points de contact entre les murs, les planchers, les toits et les châssis.
  • Limitez les pertes dues à un manque d'étanchéité à l’air : comblez les fissures de manière optimale.
2. Chauffage performant

Après avoir isolé votre maison, vous disposerez de plusieurs options pour obtenir un chauffage efficace : des panneaux solaires thermiques, une pompe à chaleur, une chaudière ou un poêle à bois, ou encore un poêle à pellets à haut rendement.

3. Energies renouvelables

Les énergies renouvelables suivent la tendance actuelle, celle de l'électricité verte et des biocarburants. Vérifiez s'il peut être intéressant pour vous d'installer un chauffe-eau solaire, une chaudière ou un poêle à biocarburant, ou une pompe à chaleur.

Comment financer votre rénovation écologique ?

Prêt vert des régions

Les trois Régions soutiennent les rénovations écologiques. Elles subventionnent des prêts aux taux d'intérêt très bas pour leurs résidents. Pour y avoir droit, vous devez gagner un revenu inférieur à un certain seuil et les travaux que vous voulez effectuer doivent répondre à plusieurs conditions. N'hésitez donc pas à consulter le site Internet de votre Région :

Soutien de la banque

Certaines institutions financières soutiennent également ces initiatives respectueuses de l'environnement en proposant des taux d'intérêt attrayants pour les prêts à la rénovation. Veillez toutefois à ce que les travaux que vous souhaitez réaliser entrent dans la catégorie des rénovations écologiques, telle que définie par votre banque.

Un exemple: prêt pour l'installation de panneaux solaires photovoltaïques

Reprenons notre calcul initial :

  • pour l'installation de 14 panneaux solaires sur votre toit, vous paierez environ 5 000 euros.
  • Pour ce faire, vous pouvez contracter un prêt de 3 ans auprès d' ING à un taux fixe de 1,95 %. Vous rembourserez alors 143,06 euros par mois.
  • Même si vous habitez en Flandre et devez payer le « prosumententarief », vous économiserez 500 euros par an sur votre facture énergétique. Sur 5 ans, cela représente près de 2 500 euros, un montant qui dépasse de loin les intérêts payés. Grâce à cette économie annuelle, votre investissement sera rapidement amorti.

En bénéficiant d’un prêt adéquat, vous obtiendrez donc un rendement positif. Si vous vivez à Bruxelles ou en Wallonie, votre rendement sera encore plus élevé.

En bref

Une rénovation écologique vous permet de réduire votre empreinte écologique tout en économisant de l'argent. Votre maison prendra également de la valeur.


Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour financer une rénovation écologique.


Article écrit en collaboration avec TopCompare.be.