Logement

L'assurance habitation, de quoi s'agit-il?

En tant que propriétaire d’une habitation, vous n’êtes pas à l’abri de certains risques : incendie, dégât des eaux, bris de vitre… Il est donc important de protéger votre habitation et son contenu. Pour cela, il existe l’assurance incendie, aussi appelée assurance habitation. Découvrez-en plus.

Êtes-vous obligé(e) de souscrire une assurance habitation ?

Tout dépend du mode de financement de votre logement. 

  • Vous avez acheté votre habitation avec votre propre argent, sans emprunter auprès d'une banque ? Dans ce cas, rien ne vous oblige à souscrire une assurance. Mais évaluez bien les risques que vous courez. Sans assurance, vous devrez payer de votre poche pour les dommages éventuels causés à votre habitation et éventuellement à son contenu !
  • Vous avez contracté un crédit hypothécaire pour votre habitation ? Dans ce cas, la banque vous demandera de souscrire une assurance. Sans assurance, vous ne pourrez pas obtenir de prêt. Vous pouvez souscrire une assurance où vous voulez.
  • Si vous avez acheté une maison dans un but locatif en Flandre? N'oubliez pas que depuis 2019 en Flandre, il est obligatoire pour le propriétaire et pour le locataire de souscrire à une assurance incendie.

Que couvre votre assurance habitation ?

Couverture de base

Dans une assurance incendie, certaines couvertures de base sont exigées par la loi. Cela comprend :

  • Les dommages causés par un incendie ou une explosion
  • Les dommages causés par la fumée et la suie
  • Une collision avec des animaux. A l'exception des dommages :
    • qui ne sont pas considérés comme des collisions, tels que les rongements, grattages, formations de nids ou prolifération de vermines
    • provoqués par des animaux qui sont votre propriété ou qui vous ont été confiés.
  • Les dommages causés par la tempête ou la grêle
  • Les dommages causés par des catastrophes naturelles

La loi exige également que chaque police d'assurance incendie couvre certains frais supplémentaires qui ne sont pas directement liés au dommage lui-même, mais qui en découlent.

Par exemple :

  • Frais de sauvetage
  • Coûts pour prévenir des dommages potentiels ou plus graves
Couverture facultative

Vous pouvez également compléter cette assurance par des couvertures facultatives.

Une police d'assurance incendie ne couvre pas toujours le contenu de votre habitation. Pensez donc aussi à étendre votre police d'assurance incendie avec une couverture supplémentaire pour le contenu.

Vous pouvez également choisir d'ajouter l'option vol à votre police d'assurance incendie. Vous êtes ainsi protégé contre le vol, les (tentatives de) cambriolages et le vandalisme.

Avant de souscrire une assurance habitation, il est préférable d'analyser votre situation personnelle pour déterminer vos besoins. Prenez le temps de comparer les différentes offres, tant en termes de prix que d'étendue de la couverture.

Quelle est la valeur à assurer ?

Vous devez assurer votre habitation en valeur à neuf (= le montant pour pouvoir faire reconstruire votre habitation si nécessaire). Pour vous aider à déterminer la valeur à assurer, les assureurs utilisent une grille d’évaluation. Vous devrez y indiquer le nombre de pièces et, selon les compagnies, le niveau de finition ou la superficie. Le contenu de votre habitation doit aussi être assuré à sa juste valeur. Cette liste peut vous aider. Les évaluations de valeur vous permettront d’éviter d’être sous-assuré(e).


Remarque : Si vous faites des rénovations dans votre maison, cela augmentera la valeur de votre habitation. Votre assurance devra donc être adaptée en conséquence, pour vous éviter d’être sous-assuré(e).

3 conseils à retenir

  • Comparez le prix et le contenu des contrats d'assurance avant de souscrire une assurance habitation. Examinez également le service que vous obtenez. Pouvez-vous les joindre 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 en cas de sinistre ? 
  • Renseignez-vous sur l'étendue de la couverture de votre assurance et demandez une extension si nécessaire (vol, responsabilité civile).
  • Vérifiez régulièrement vos polices d'assurance et adaptez-les en fonction de votre situation (par exemple, après une rénovation).