Logement

31 March 2016

Louer

Vous voulez louer ? Même si les démarches sont relativement faciles, il y a une série d’infos pratiques à tenir en compte. Il suffit de penser à la garantie locative ou à l’organisation de votre déménagement.

Quid du bail locatif ?
  • Le bail doit être fait en 2 exemplaires. Le propriétaire et le locataire, qui doivent tous deux être majeurs, signent les 2 documents. N’oubliez pas d’y renseigner les frais fixes liés l’entretien du bien tels que la chaudière, les charges pour les parties communes (en cas d’appartement)…
  • Vérifiez toujours la durée du bail locatif. Si aucune durée n’est renseignée, le bail vaut pour une période de 9 ans. Il est aussi fréquent de trouver des contrats de 3 ans ou moins. Soyez aussi attentif aux modalités de résiliation lorsque vous signez.
  • Avant d’emménager, vous serez amené à faire un état des lieux. Ce document décrit l’état du logement. Le propriétaire ne pourra ainsi pas vous faire payer des dégâts qui datent d’avant votre arrivée.
  • Vérifiez le loyer avant de signer. Il ne peut pas être augmenté sans raison pendant la durée du bail. Le propriétaire peut uniquement l'indexer 1 fois par an.
Comment résilier un bail locatif ?
  • Envoyez un courrier recommandé au propriétaire au moins 3 mois avant la fin du bail. Le délai de préavis commence à courir le premier jour du mois suivant. Si vous envoyez votre courrier le 15 mars par exemple, le préavis commence à courir le 1er avril. Si par contre c’est le propriétaire qui résilie le bail, il doit prévenir 6 mois à l’avance au minimum.
  • Vous voulez résilier le bail avant le terme ? Sachez qu’il faut respecter certaines règles particulières. Vous devrez probablement payer une indemnité de résiliation proportionnelle à la durée du bail. Bien souvent, vous pouvez aussi vous mettre d’accord avec le propriétaire pour ne payer cette indemnité ou pour payer une indemnité plus faible en l’aidant à trouver un nouveau locataire.
  • Si le bail n’est pas résilié ou si vous n’avez pas quitté la location avant la fin du bail, le bail est automatiquement prolongé.
Qu’est-ce qu’une garantie locative et quels sont les points d’attention ?

Une garantie locative est une somme d’argent qui dédommage le propriétaire si son bien est endommagé. Selon le bail choisi, elle équivaut à 2 ou 3 mois de loyer.

Refusez de fournir la garantie locative en versant la somme sur le compte du propriétaire ou en la lui donnant en liquide. Dans l’intérêt des 2 parties, il est préférable de l’établir à la banque sous forme de compte épargne bloqué à votre nom. Pour débloquer les fonds, votre signature et celle du propriétaire sont obligatoires.

Entretien du bien : qui paie quoi ?

Selon la loi, le propriétaire assume les travaux majeurs d’entretien et toutes les réparations nécessaires (par ex. remplacer les tuyaux, réparer la toiture…). En tant que locataire, vous devez entretenir le bien et faire les réparations mineures dues à l’usage normal du bien tel qu’entretenir la chaudière, nettoyer la gouttière…

Faut-il souscrire des assurances en particulier ?

Un accident est vite arrivé et peut rapidement coûter cher. Bien souvent, il se produit quand on s’y attend le moins. Même si c’est une personne vivant sous votre toit qui provoque un accident, n’oubliez pas que vous pourriez devoir en assumer les conséquences.

Une garantie locative est une somme d’argent qui dédommage le propriétaire si son bien est endommagé. Selon le bail choisi, elle équivaut à 2 ou 3 mois de loyer.

Le propriétaire du bien que vous louez est dans l’obligation de souscrire certaines assurances. De votre côté, assurez-vous que vous et les personnes vivant sous votre toit êtes bien couverts. N’oubliez pas non plus que si vous quittez le cocon familial, vous n’êtes plus couvert par les assurances de vos parents. Vous devez en souscrire en votre nom. Pourquoi ne pas profiter de votre déménagement pour faire le point sur vos assurances ?.

Besoin d’autres conseils pour préparer votre déménagement dans les meilleures conditions ?