Pension

27 juillet 2017

Prendre sa pension : les étapes pour bien s’y préparer

Après de longues années de travail, beaucoup attendent la retraite avec impatience afin de pouvoir enfin mener à bien certains projets personnels. D’autres sont effrayés par tout ce temps libre et envisagent de garder un emploi afin de rester actifs.

En Belgique, l’âge légal de la pension est fixé à 65 ans, même si en moyenne les Belges arrêtent de travailler à 59 ans grâce au système de pension anticipée. Voici donc quelques points essentiels pour bien vous préparer à la retraite.

1. Faire le point sur vos cotisations

Lorsque vous prenez votre retraite, la question essentielle à vous poser est la suivante : quels seront mes revenus mensuels ? En Belgique, ils avoisinent généralement les 1.100 € bruts pour un salarié, contre 900 € pour un indépendant. Le montant de la pension de retraite est calculé en fonction :

  • du nombre d’années de carrière
  • de l’âge de départ à la retraite
  • du statut professionnel
  • de la situation familiale du demandeur.

Faites une simulation ici.

Sachez qu’il est envisageable de bénéficier d’une retraite anticipée dont le montant se basera sur votre âge de départ et le nombre d’années de carrière. En principe, plus votre carrière a été longue et plus vos revenus sont hauts, plus le montant de votre pension sera élevé. Le taux plein correspond au calcul de votre pension pour une carrière dite complète : cela signifie que vous avez cotisé durant un nombre d’années suffisant pour pouvoir prétendre au montant maximum octroyé. Il est important de savoir où vous vous situez pour pouvoir planifier vos futurs projets.

2. Préparer votre dossier

Si vous souhaitez partir en retraite anticipée, ou à l’inverse, continuer à travailler après avoir passé le cap des 65 ans, vous devrez fournir les documents attestant de votre activité professionnelle tout au long de votre vie afin de pouvoir faire votre demande de pension. Commencez donc dès maintenant à rassembler contrats, fiches de paies et autres justificatifs afin de ne pas être désemparé le moment venu.

Sachez cependant que si vous prenez votre retraite à l’âge de 65 ans, vous n’avez pas à formuler de demande. Tout se fait automatiquement et vous n’aurez que peu d’informations à fournir afin de pouvoir bénéficier de votre pension.

Si vous êtes encore loin du compte, sachez que l’âge légal de la pension passera à 66 ans en 2025 et à 67 ans en 2030.

3. Donner votre préavis à votre employeur

Ca y est, le moment est arrivé de prévenir votre employeur de votre départ à la retraite. Les délais de préavis habituels concernant les démissions et les licenciements s’appliquent, peu importe le type de contrat et peu importe si vous partez à 65 ans ou avant l’âge légal. N’oubliez pas d’envoyer votre notification de préavis en recommandé (éventuellement accompagné d’un accusé de réception) et pensez à informer vos supérieurs en temps voulu.

4. Faire le point sur votre épargne

Ce n’est pas un secret, les montants des retraites ne suffisent pas toujours pour permettre aux retraités de maintenir leur niveau de vie. Il est donc avisé de faire une simulation du montant de votre pension afin de définir de quel budget vous disposerez. N’oubliez pas de compter les pensions complémentaires telles qu’un fonds de pension ou une assurance groupe que votre employeur pourrait vous octroyer. Et enfin, pensez à vos économies !

Si vous avez dans le passé ouvert un compte d’épargne simple ou d’épargne-pension, ou encore souscrit à une assurance vie, prenez contact avec votre conseiller bancaire. Vous pourrez ensemble faire le point sur votre situation. Cela vous permettra de partir en retraite l’esprit serein, et, le cas échéant, prendre les décisions qui s’imposent.

5. Dire au revoir à vos collègues et préparer vos futurs projets

Une nouvelle étape de votre vie commence et il est temps de dire au revoir à vos collègues et préparer vos nouveaux projets. À vous les vacances prolongées, les grasses matinées et tout le temps du monde pour vous consacrer à vos loisirs: sans horaires à respecter, les options sont infinies ! Organisez dès lors votre fête de départ et commencez à profiter de cette nouvelle liberté qui s’offre à vous.


Vous souhaitez continuer à travailler ?

Il est possible de combiner votre pension avec la continuité d’une activité professionnelle, mais sous certaines conditions. Voilà ce qu’il faut savoir :

  • Vous ne devez en principe pas déclarer votre activité professionnelle, sauf dans certains cas particuliers que vous pouvez consulter ici.
  • En tant que pensionné il y a des limites de revenus indexées annuellement à respecter, sans quoi votre pension pourrait être suspendue.
  • Vous ne pouvez simultanément travailler et bénéficier de prestations sociales.
Vous pensez tout savoir sur la pension ?

Et si vous avez encore des questions, contactez votre interlocuteur ING qui vous accompagnera dans cette étape clé. Vous pouvez également poser vos questions par téléphone au +32 2 464 60 02.