Gérer votre budget

31 mars 2016

Étudier à l'étranger : l'expérience vous tente ?

Pressé de découvrir d'autres cultures en étudiant à l’étranger ? Erasmus est-il la seule formule ? Pouvez-vous prétendre à une bourse ? Un départ, ça se prépare.

Étudier à l'étranger : quelle motivation ?

Bien sûr, une chambre avec vue sur l'océan ou une virée sur la Rambla de Barcelone, c’est tentant. Mais un départ pour étudier à l'étranger, c'est surtout la chance de vivre une expérience enrichissante du point de vue éducatif, linguistique, culturel et personnel. Et c'est en prime un gros "plus" pour votre CV.

Préparez-vous à temps !

L'idéal : préparez le terrain 12 à 18 mois à l'avance. Les 2 démarches les plus urgentes : cherchez un programme d'échange, par exemple Erasmus, et posez votre candidature. Établissez dans la foulée un budget, en tenant compte des bourses ou aides que vous pouvez décrocher et du coût de la vie sur place. Pour info, un sandwich en Norvège est 84 % plus cher qu’en Belgique. En Macédoine, vous payerez 59 % en moins que chez nous ! Ensuite, il faudra passer la sélection… Vous avez été choisi ? Bravo ! Vous pouvez donc passer aux étapes suivantes : formalités administratives, logement, et bien entendu l'apprentissage des premiers rudiments de la langue.

Erasmus, l’incontournable

Erasmus, tout le monde connaît. Ce programme de coopération interuniversitaire est LA référence en Europe. De Glasgow à Rome, il vous ouvre les portes de nombreuses grandes écoles, avec à la clé une bourse pour couvrir une partie de vos frais. Montant de cette bourse ? Il varie selon les revenus de vos parents et le pays de destination. Il se situe généralement dans une fourchette de 200 à 500 euros par mois. Mais il n’y a pas qu’Erasmus ! D’autres programmes d’échange et d’aide financière existent : écoles, organismes publics, bourses privées…

Soyez en tout cas imaginatif dans le choix de la destination : l'anglais peut aussi s'apprendre ailleurs qu'à Londres. Par exemple en partageant une pizza à la viande de renne à Seinäjoki, en Finlande !