FAMILLE

23 mai 2017

La route des vacances avec les enfants : 5 conseils


Comme tous les ans, les routes s’encombrent à l’approche des périodes de vacances, et le voyage jusqu'à la plage peut s’avérer bien long. Il est donc conseillé de planifier votre trajet et de prendre quelques précautions pour le rendre plus agréable. Quelles sont les consignes de sécurité à respecter en voiture ? Et comment occuper vos petits afin que le voyage ne tourne pas au cauchemar ? Découvrez 5 conseils utiles pour un trajet en toute sérénité, pour vous comme pour vos enfants.

1. La sécurité avant tout

Pour gagner du temps et une petite heure de sommeil, pensez aussi à charger les bagages dans votre voiture la veille. Cela vous donnera l’occasion de bien organiser votre coffre et de ranger vos bagages de façon à ce qu’ils ne bougent pas pendant le voyage. Pensez également à installer les sièges auto des enfants à l’avance.
Une fois en voiture, vérifiez bien que tout le monde a attaché sa ceinture. Il y a en effet encore 6 % des Belges qui ne s’attachent toujours pas en voiture, ce qui peut pourtant s’avérer être une erreur fatale !

2. Expliquer le voyage à l’avance

“Quand est-ce qu’on arrive ?”, “C’est encore loin ?"… Les questions répétitives des enfants peuvent devenir agaçantes en voiture. Pour éviter les conflits, expliquez toutes les étapes du trajet à vos enfants. Où vous allez, à quelle distance cela se trouve, combien de pauses vous ferez… De même, si vous vous retrouvez coincés dans les embouteillages, expliquez pourquoi et tenez-les au courant de la situation. Toutes leurs interrogations trouveront réponse, ce qui devrait les rassurer et les calmer un peu.

3. Les occuper et faire passer le temps

Si vous vous embarquez sur un long trajet, prévoyez de quoi occuper vos enfants afin d’éviter que ce soit l’anarchie à l’arrière de la voiture. Selon l’âge de l’enfant, il existe plusieurs activités pour s’occuper en voiture. Cependant, notez que le petit écran rencontre toujours un franc succès : consoles de jeu, lecteurs dvd, et même jeux sur le téléphone… Mais attention, ce tour de magie est limité dans le temps, car les batteries de ces appareils ne durent pas éternellement : pensez aux recharges !

Et si vous n’encouragez pas ce genre de pratiques, pas de problème : comptez les voitures rouges, trouvez des suites de chiffres dans les plaques d’immatriculation, jouez au jeu du petit bac (où quelqu’un annonce une lettre et chacun à son tour doit trouver un animal, un métier, etc. qui commence par cette lettre), ou encore faites karaoké en famille, les options sont infinies. Et avec un peu de chance, toutes ces activités auront tellement épuisé vos enfants qu’ils pourraient même s’endormir quelques heures.

4. Éviter le mal des transports
"Avant de partir, donnez-leur un repas léger, riche en sucre lent et pauvre en graisses."

Le mal des transports est principalement dû à l’hyperexcitabilité de l’oreille interne, mais peut aussi survenir suite à l’émotion ou au stress. Afin d’éviter que vos enfants ne refassent la décoration de vos sièges arrière, il est donc conseillé de prévoir un kit anti-vomi : les sacs en plastique et les médicaments contre le mal des transport ou solutions homéopathiques doivent faire partie du voyage. Si malgré tout un de vos enfants se sent malade , faites-le rentrer dans un jeu. Demandez-lui de regarder devant lui pendant quelques minutes, comme si c’était lui qui conduisait. Autre point important : ne faites pas voyager vos enfants avec le ventre vide. Avant de partir, donnez-leur un repas léger, riche en sucre lent et pauvre en graisses. Evitez le lait et les boissons trop sucrées. Pensez aussi à faire des pauses, comme conseillé dans le paragraphe suivant.

5. Faites des pauses
"Ces pauses peuvent aussi être transformées en moments agréables en famille"

Ne faites pas l’impasse sur les pauses ! Elles sont bénéfiques pour tous. Pour le conducteur, il est important de se dégourdir les jambes et prendre l’air, et ce en particulier sur les longs trajets. Cela permet également de se réveiller un peu, surtout si vous êtes partis tôt le matin pour éviter les embouteillages.

Ces pauses peuvent aussi être transformées en moments agréables en famille : petit déjeuner sur une aire d’autoroute boisée, arrêt pour visiter une attraction touristique proche de la route ou encore pause-café dans un restaurant où les enfants peuvent s’amuser dans une aire de jeux... Vos enfants pourront se dépenser et se reposeront donc plus en voiture !

Un bon moyen d’éviter de devoir répondre à la question “Dis maman, c’est quand qu’on arrive ?” ou encore le classique “J’ai envie de faire pipi” toutes les cinq minutes !

Et en cas de pépin ?

Une panne, une crevaison ou une erreur de carburant ? Personne n’est à l’abri de ce genre de problèmes sur la route des vacances. Grâce à l’Assistance Auto, pas d’inquiétude à avoir. Nous vous envoyons un dépanneur professionnel, aussi bien à l'étranger qu'en Belgique. Et même jusque devant le pas de votre porte s'il le faut ! Et si vous ne pouvez plus entrer dans votre voiture ou si celle-ci ne peut pas être réparée immédiatement, un véhicule de remplacement est mis à votre disposition, jusqu’à 15 jours en Belgique et 5 jours à l’étranger. Tout ce que vous avez à faire, c’est appeler l’assistance et une aide vous sera apportée dans les 45 minutes suivantes. Relaxez-vous, mettez votre gilet fluo, nous nous occupons de vous !