Travailler

01 juin 2017

Gérer mon business : qui pour m'aider et me conseiller ?

Il faut une bonne dose d'audace et de courage pour lancer sa propre affaire. Pas besoin d'y ajouter des risques inutiles. Se faire conseiller par un "parrain" expérimenté, se reposer sur un comptable sérieux et profiter des aides proposées par sa banque... Un indépendant averti en vaut deux !

Démarrez du bon pied

C'est décidé ! Vous allez créer votre studio de graphisme, votre atelier de réparation ou votre cabinet dentaire. Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul. Votre banque peut par exemple vous faire profiter d'avantages réservés aux starters. Notamment pour financer votre projet, mais aussi pour vous conseiller ou pour créer votre Business Plan. Ou encore pour choisir les assurances professionnelles dont vous avez besoin.

Anticipez le paiement des impôts

Indépendance rime souvent avec liberté. Sauf en matière fiscale ! Vous devrez par exemple prévoir des versements anticipés d'impôts (VAI) pour éviter que ces impôts ne soient majorés. Normalement, vous ne payez les impôts sur vos revenus qu’après deux ans. Et c’est donc pour vous inciter à vous en acquitter plus tôt que les autorités fiscales ont prévu ce mécanisme. Indépendant ou entreprise ? Pour ces versements anticipés, la règle est la même : vous devrez absolument les faire à temps !

Entourez-vous de pros

Bien s'entourer, c'est essentiel. Un bon comptable sera indispensable car il pourra vous donner une vision claire de votre situation financière réelle. Un fiscaliste pointu, un secrétariat social efficace, un avocat clairvoyant et un banquier qui vous donnera des conseils financiers utiles sont autant d’experts qui peuvent faire gagner du temps et de l'argent aux jeunes entrepreneurs. Pensez aussi à profiter de l'expérience d'un ami, d'un parent ou d'un proche qui est passé par là avant vous. Renseignez-vous sur les structures d’aide et d’accompagnement, sur les primes et subsides disponibles.

Besoin de conseils ?