Bâtir votre capital

30 janvier 2020

Pourquoi votre épargne ne rapporte plus ?

Alors que le coût de la vie augmente, votre épargne perd chaque année de la valeur. Comment faire fructifier votre argent sans perdre de pouvoir d’achat ? Et, surtout, sans prendre des risques inconsidérés ?

Depuis plusieurs années, les taux d’intérêt sur l’épargne stagnent à 0,11 % (1) en Belgique. Et la situation risque de perdurer. La Banque centrale européenne (BCE) ne devrait en effet pas changer sa politique monétaire en 2020. Et si elle venait à augmenter ses taux directeurs, la hausse devrait être anecdotique pour ne pas affoler les marchés. De surcroît, une hausse des taux de la BCE ne se traduit pas automatiquement par une augmentation des taux sur les comptes d’épargne. 

L’épargne perd de la valeur

1.000 euros placés sur un compte d’épargne rapportent exactement 1,10 euro par an seulement. Et, dans le même temps, l’inflation, et donc le prix moyen des produits et services, augmente. Au final, nous perdons donc du pouvoir d’achat.

Des montants records sur les comptes d’épargne

Malgré cette réalité, force est de constater que le montant total en dépôt sur les comptes d’épargne continue d’augmenter. D’après la Banque Nationale, il s’élevait à 278,8 milliards d’euros en novembre 2019. 

À noter tout de même : ces dernières années, le montant dormant sur les comptes à vue a doublé, atteignant 90,7 milliards d’euros (2). De plus en plus de nos compatriotes ne transfèrent donc plus leur argent sur leur compte d’épargne.

Investir son épargne en contrôlant les risques

La majorité d’entre nous souhaite voir son argent prospérer mais hésite face aux risques inhérents aux placements. Malgré les rendements potentiellement plus élevés, nous préférons souvent opter pour la sécurité. Pourtant, des alternatives existent. Votre conseiller ING peut vous aider à déterminer le niveau de risque qui vous convient en fonction de votre profil d’investissement. Une des possibilités pour réveiller votre épargne : l’investissement périodique.  

Qu’est-ce qu’un investissement périodique ?

L’investissement périodique consiste à échelonner vos placements dans le temps. En d’autres mots, à investir de petites sommes (à partir de 25 euros par mois) à intervalles réguliers. 


Les avantages de cette option :

  • vous répartissez les risques
  • vous évitez que votre épargne disponible ne soit investie trop tôt (lorsque les marchés boursiers sont à la baisse) ou trop tard (lors-que les marchés boursiers sont à la hausse) 
  • vous atténuez l’impact des hausses et des baisses de la bourse sur vos placements
  • vous gardez un rendement moyen potentiellement supérieur 
  • vous évitez les décisions trop émotionnelles (vendre dans un mou-vement de panique en cas de chute des cours ou céder à l’euphorie lorsque les marchés s’emballent)

Maintenir une certaine régularité

Un plan d’investissement périodique ne nécessite pas un capital important, 25 euros par mois suffisent. Et en cas de besoin, les versements peuvent être interrompus temporairement ou définitivement. Néanmoins, si vous optez pour ce type de placement, il est important de maintenir une certaine régularité (mensuelle, trimestrielle, semestrielle ou annuelle) et d’avoir une vision à long terme. L'investissement périodique n’est en effet rentable qu’à partir de minimum 3 ans.

Des fonds qui vous correspondent

Une fois que vous avez fixé le montant, ainsi que la fréquence des versements périodiques, une question cruciale subsiste : dans quels produits investir ? Les fonds présentent l'avantage de regrouper des dizaines voire des centaines d’actions et/ou d’obligations et donc de répartir les risques. Et pour faire ce choix, ING vous facilite la vie. Après avoir déterminé, avec vous, votre profil d’investissement, ses experts sélectionnent les meilleurs d’entre eux parmi l’offre de nos partenaires et suivent leur évolution de près.

Vous voulez que votre épargne vous rapporte plus ?