Bâtir votre capital

Epargner ou investir : comment choisir ?

On entend souvent dire que l’épargne « ne rapporte plus ». Mais qu’en est-il vraiment ? Quand et pourquoi épargner ? Les investissements forment-ils une bonne alternative ? Philippe Ledent, Senior Economist, explique les différents mécanismes en jeu.

Quand son revenu le permet, il peut être intéressant d’en mettre une partie de côté, pour réaliser un achat important dans le futur, pour lisser sa consommation dans le temps (le revenu évolue au cours d’une vie, il ne faut pas l’oublier) ou encore pour transmettre un patrimoine à ses enfants. Malheureusement, avec le temps qui passe, une même somme d’argent ne permet plus d’acheter la même chose. Autrement dit, la hausse des prix (donc l’inflation) menace le pouvoir d’achat de l’argent mis de côté. Alors que faire ? 

Le rendement, pièce essentielle pour gagner en pouvoir d’achat

Le rendement que peut offrir l’argent mis de côté est donc un élément important, car il doit nous permettre de maintenir, voire dans le meilleur des cas d’améliorer, le pouvoir d’achat futur de l’argent mis de côté aujourd’hui. Si cet argent est épargné, le rendement est constitué du revenu de l’épargne, à savoir le taux d’intérêt sur celle-ci. Si par contre l’argent est investi pour acquérir des actifs (immobilier, actions, obligations,…), le rendement est constitué du gain ou de la perte de valeur de ces actifs et des revenus qu’ils génèrent (loyer, dividende, coupon). 

Epargne ou investissement ?

On l’aura compris, le rendement peut être très différent en fonction de ce que l’on fait de l’argent mis de côté. La clé, c’est de faire son choix en tenant compte du rendement espéré ET du risque que l’on veut prendre. Bien entendu, les deux sont souvent liés : accepter de prendre plus de risques, c’est aussi avoir un rendement espéré plus élevé.

Prenons quelques exemples :

Epargner ou investir ? Faites la simulation

A quel résultat peut-on s’attendre en investissant plutôt qu'en épargnant ? Obtenez une estimation qui prend en compte la durée, le montant de l’investissement et le niveau de risque que vous souhaitez prendre.

Faites la simulation ici.

La dimension temps

Prendre des risques peut faire peur. Mais il faut démystifier la question des risques, et l’aborder de manière objective, la tête froide !

Gardons à l’esprit que le risque :

  • se gère et se minimise : la diversification de l’investissement permet de réduire (sans l’éliminer bien sûr) le risque pris.  
  • ne s’aborde pas de la même façon en fonction de son horizon de temps. Autrement dit, les risques que l’on peut se permettre de prendre ne sont pas les mêmes si l’on sait que l’on aura besoin de son argent dans 1 an ou dans 15 ans. Le temps est important.

Dans tous les cas, on conseille de garder environ 6 mois de revenus sous forme d’épargne, pour disposer rapidement des liquidités nécessaires aux aléas de la vie sans prendre de risque. Au-delà, on peut réfléchir à investir.

Vague d’inflation, hausse des taux d’intérêt… est-ce que cela change la donne ?

Après une longue période d’inflation très faible, l’immense vague d’inflation que nous connaissons actuellement change-t-elle la donne ? En fait, pas vraiment. La forte inflation « mange » davantage que d’habitude la valeur de l’argent mis de côté. A titre d’exemple, l’indice des prix à la consommation, qui est le meilleur indicateur de l’évolution générale des prix en Belgique, a augmenté de plus de 16 % depuis le début de l’année 2021. Dès lors, 1.000 € début 2021 n’ont plus qu’un pouvoir d’achat de 861 € en ce début d’année 2023 !

Actuellement, le niveau des taux d’intérêt étant un peu plus élevé, il permet à l’épargne de rapporter un peu plus que ces dernières années. On reste néanmoins loin de l’inflation actuelle (toujours proche de 10 %), qui devrait baisser dans le courant de l’année. Bref, cette période est exceptionnelle, mais elle illustre à quel point il est important de réfléchir à la destination de l’argent mis de côté. 

"1.000 € début 2021 n’ont plus qu’un pouvoir d’achat de 861 € en ce début d’année 2023 !"

Dans cette vidéo tournée en 2021, Philippe Ledent, Senior Economist, explique comment fonctionnent l’épargne et les investissements en 5 min 20. Si les chiffres de l'inflation et les taux d'intérêt ont évolué, les mécanismes d'épargne et d'investissement restent valables.