GÉRER VOTRE CAPITAL

12 mai 2017

Investir : et si ce n’était pas si compliqué ?


Nous sommes nombreux à épargner, que ce soit de manière régulière et automatique ou de façon ponctuelle. Pour la réalisation d’un projet ou pour faire face aux imprévus, une épargne reste effectivement indispensable. Mais il existe une alternative pour faire fructifier votre argent.

Épargner : un contexte difficile

Le contexte économique actuel entraine les taux vers le bas. Et ce phénomène joue sur le rendement de nos livrets d’épargne. Si certains s’en accommodent, d’autres recherchent plus de rendement. La possibilité de se constituer un capital sur le long terme reste une préoccupation majeure pour bon nombre d’entre nous. Et plus le rendement est important, plus vite votre objectif sera atteint.

Investir : la solution ?

Investir semble être la solution évidente et imparable. Mais il n’est pas toujours facile de sauter le pas. Si les perspectives de rendement peuvent être attirantes, la complexité des marchés peut, quant à elle, effrayer.

Saviez-vous que nous sommes plus nombreux à investir que vous ne le pensez ? En, effet, plus de 1,5 millions de Belges ont choisi de se constituer un capital pension en investissant de manière régulière dans un fonds de pension.



A l’exception de l’avantage fiscal, investir via un plan d’investissement périodique se fait de la même manière que via un fonds de pension. Vous investissez de manière automatique selon la périodicité et le montant de votre choix (à partir de 25 euros) dans un fonds mixte (comprenez un panier diversifié d’actions et d’obligations). Investir devient alors assez facile et accessible !

Se lancer : le plan d’investissement sur mesure

Vous pouvez choisir la formule du plan d’investissement qui vous convient le mieux, en fonction de vos besoins.

  • Diversification optimale : choisir la bonne action ou obligation n’est pas simple. Mais investir devient beaucoup plus facile quand on décide de le faire via un fonds diversifié dont la gestion est entre les mains d’experts.
  • Risque mesuré : investir comporte des risques puisque le capital n’est jamais garanti. Mais il est tout de même possible de choisir le niveau de risque que l’on souhaite prendre. Le choix du fonds sous-jacent est donc important.
Bon à savoir

Risque et rendement sont intimement liés. Plus la proportion d’actions dans le fonds sera importante, plus un investissement dans ce type de fonds sera risqué et le rendement attendu important (et vice versa).



  • Fréquence régulière : il n’existe pas un seul bon moment pour investir et il est impossible de prédire le comportement des marchés. Investir de façon régulière et automatique peut donc s’avérer intéressant. En investissant la même somme de manière récurrente et en faisant fi de toute réaction émotionnelle, on évite ainsi d’acheter trop quand les marchés sont chers.
  • Flexibilité : le plan d’investissement est flexible. La durée, la périodicité, le montant… Tout peut être adapté. Le plan peut également être arrêté à tout moment.
  • Horizon à long terme : pour liquider le plan et retrouver votre argent sous forme de cash, il faut vendre les parts acquises dans le fonds. L’idéal est bien sûr de vendre à un moment opportun. À savoir, lorsque la valorisation des parts est supérieure au montant investi, sans quoi vous risquez de réaliser une moins-value. C’est pour cette raison que nous vous conseillons toujours de disposer d’un horizon d’investissement à suffisamment long terme pour faire face aux fluctuations du marché.
À votre tour !