GÉRER VOTRE BUDGET

24 octobre 2017

Partager un compte commun : bonne ou mauvaise idée ?


Transférez-vous souvent de (petits) montants à votre conjoint(e), à vos collègues et amis ? Avez-vous parfois l’impression de perdre le fil : à qui dois-je de l’argent, qui m’en doit encore ? L’ouverture d’un compte commun représente souvent une solution facile.

Un compte commun est un compte bancaire ouvert par vous-même et une ou plusieurs autres personnes. Vous êtes tous sur un pied d'égalité.

Pour qui est-ce utile ?

Tout d’abord, il s'agit de dissiper un malentendu : les comptes communs ne sont pas uniquement créés pour les couples concubins. Ce compte peut également vous faciliter la vie dans d’autres situations :

  • Vous cohabitez avec des amis et partagez le loyer et les charges.
  • Vous êtes membre d'une association pour laquelle vous faites souvent des achats.
  • Vous organisez une fête ou un événement de charité avec d’autres personnes.
  • Vous faites un voyage de groupe et vous voulez partager les frais autant que possible.
  • Vous voulez gérer conjointement l'argent et les biens d'une personne décédée.
Quelles sont vos possibilités ?

Chaque personne disposant d’une procuration sur le compte commun peut effectuer des transactions : exécuter des paiements, transférer des montants, créer des ordres permanents... Chaque mandataire possède également sa propre carte bancaire, vous ne devez donc pas vous partager mutuellement une carte.

Gérez tous vos comptes en un clin d'oeil

Comment garder une vue d'ensemble lorsque vous combinez un compte à vue personnel et un compte commun ? Avec l'app ING Smart Banking, vous vérifiez tous vos comptes où et quand vous le voulez.

À quoi devez-vous faire attention ?

Un compte commun entraîne un partage de responsabilités. Prenez de bonnes dispositions à l'avance.
Même si vous n’êtes pas responsable : lorsqu’une personne crée un découvert, on peut vous demander de le renflouer.
Quelqu'un ne souhaite plus être titulaire du compte ou le résilier ? Alors tous les autres mandataires doivent donner leur consentement.

Astuce :

En plus du compte commun, conservez toujours votre ou vos comptes personnels.

Vous souhaitez ouvrir un compte commun ?