Bâtir votre capital

28 décembre 2017

Quoi de neuf sur les marchés financiers ?


Thierry Masset

Chief Investment Officer ING Belgium

Chaque mois, Thierry Masset, Chief Investment Officer ING Belgium & Luxembourg, fait le point sur l'actualité économique et financière dans notre publication « Monthly Market Review ».

Que faut-il retenir ce mois-ci ?
  • Pour les investisseurs qui ont su profiter du puissant rallye boursier enregistré en 2017, il n'y a pas, pour l'instant, de raisons d'abandonner les actions.
  • L'aplatissement de la courbe des taux US n'est pas le signe précurseur d'une future instabilité économique.
  • Les secteurs de la technologie et des matières premières sont les principaux bénéficiaires de la resynchronisation de la croissance dans les principales zones économiques.
  • La Réserve fédérale étant engagée dans un cycle de hausse des taux et de réduction de son bilan (4.500 milliards de USD) et la Banque centrale européenne étant sur le point de réduire ses achats d'actifs, les perspectives ne sont guère affriolantes pour les obligations émises par les Etats et les entreprises.

Même si le cycle haussier des marchés boursiers enclenché en mars 2009 a probablement atteint sa phase de maturité, les actions devraient encore pouvoir profiter l'année prochaine de taux réels négatifs dans les principales zones économiques. Tant que ces taux restent inférieurs au taux de croissance réel, les actions ne doivent pas redouter le risque de récession ! C'est ce qui explique qu'après avoir enregistré en 2017 une croissance de près de 15% des bénéfices par action, l'indice MSCI des actions mondiales devrait encore connaître en 2018 une croissance bénéficiaire de l'ordre de 10%.

Découvrez le "Monthly Market Review"  .

En savoir plus ?

Intéressé par notre sélection de fonds en ligne avec cette stratégie d'investissements ?

Retrouvez les éditions précédentes :
Date Titre Lien

Décembre 2017

Les fondations du rallye boursier se consolident

Novembre 2017

Actions soutenues par une politique monétaire prévisible et de solides bénéfices

Octobre 2017

Les actions ont de nouveau le vent en poupe

Septembre 2017

Le calme prévaut sur les marchés boursiers

Août 2017

Les banques centrales ne veulent pas aller plus vite que la musique

Juin 2017

Les actions non américaines mènent le bal

Mai 2017

Les ennuis de Donald Trump ne devraient pas affecter la reprise des bénéfices

Avril 2017

Les actions sont, elles aussi, « en marche »

Mars 2017

Session de rattrapage pour certains actifs délaissés

Février 2017

Les bénéfices en guise d'antidote à l'incertitude politique

Janvier 2017

L'heure est toujours à la « reflation »