Économie

Le marché carbone européen (EU ETS)

Samuel Abettan

Samuel Abettan

Economist ING

Les prix des droits d'émission de CO2 sur le marché carbone européen ont triplé en 2021. Est-ce un outil efficace pour accélérer la décarbonation ? Et comment cela impacte-t-il les entreprises ?

Samuel Abettan, économiste chez ING, explique les changements sur le marché du carbone et les implications pour les entreprises.

La hausse des prix du carbone accroît la viabilité des technologies vertes

En Europe, les niveaux actuels des prix du carbone plaident en faveur des technologies vertes telles que le captage et le stockage du carbone (CSC), les panneaux photovoltaïques non subventionnés et l'énergie éolienne.

En résumé:

  • La réduction des émissions de carbone est au cœur des préoccupations des entreprises et des gouvernements. La tarification du carbone, via des marchés obligatoires du carbone (ETS), est un outil efficace pour accélérer la décarbonation en renchérissant la consommation d’énergie fossile.
  • Pour le moment, seuls les secteurs intensifs en carbone comme la production d’électricité et les industries lourdes sont concernés par les marchés carbone obligatoires. Mais cela a aussi des conséquences indirects sur les prix de l’énergie et de certaines matières premières (acier, fer, ciment, aluminium, fertilisants, plastique, etc.).
  • En Europe, le prix du carbone a triplé en l'espace d'un an seulement, ce qui accroît la viabilité des investissements dans les technologies vertes. A l’avenir, de nouveaux secteurs pourraient être concernés et la tendance sur le prix du carbone est clairement à la hausse.
  • Les mesures d'efficacité énergétique et les changements de comportement présentaient déjà un intérêt financier lorsque le prix du carbone était bas. Le captage et le stockage du carbone et l’énergie éolienne bénéficient du niveau de prix actuel. Le biogaz et l'hydrogène, en revanche, ont encore besoin de prix plus élevés pour être viables.
  • Le prix moyen du carbone à l’échelle mondiale est encore trop faible par rapport aux objectifs de l’Accord de Paris. Mais la proposition européenne d’une taxe carbone aux frontières devrait inciter d’autres régions du monde à se doter d’un mécanisme de tarification carbone.

Lire l'analyse complète

Vous voulez en savoir plus sur la tarification du carbone et comprendre s'il s'agit d'un outil efficace vers la décarbonation ? Découvrez l'analyse complète ici.

Un nouveau chapitre est en train de s’ouvrir pour les marchés volontaires du carbone

Après des années de louvoiements, la compensation volontaire du carbone pourrait revenir à l'ordre du jour. Voici un rappel de ce que les entreprise et particuliers doivent savoir avant d'envisager de les utiliser ou non.

  • La compensation volontaire du carbone est une solution de dernier recours pour neutraliser les émissions résiduelles d'une entreprise jusqu'à ce qu'une alternative technologique soit disponible sur le marché ou devienne financièrement viable.
  • Des initiatives publiques et privées fleurissent pour développer les marchés volontaires du carbone, sur lesquels s’échangent les crédits de compensation. Ils apportent plus de crédibilité et de liquidité aux systèmes de compensation - deux caractéristiques particulièrement appréciées par les acteurs privés. Il reste encore beaucoup à faire pour améliorer la transparence et la disponibilité des données.
  • L'Article 6 de l’Accord de Paris adopté lors de la COP26 devrait contribuer à améliorer la crédibilité des marchés volontaires du carbone.
  • En moyenne, les prix des crédits de compensation sont encore trop bas pour déclencher des investissements dans des technologies vertes au sein des entreprises. De larges différences existent néanmoins entre les catégories et les types de crédit.
  • Il est trompeur de croire que les marchés volontaires du carbone sont la solution à la crise climatique. Les décideurs d'entreprise doivent éviter à tout prix les accusations de greenwashing. 

Lire l'analyse complète

En savoir plus sur les marchés volontaires du carbone et leur utilisation par les entreprises ? Découvrez l'analyse complète ici.

Vous voulez devenir un acteur du changement ?