Économie

29 juillet 2019

Financial News

Retrouvez tous les mois en vidéo les analyses économiques et boursières de nos économistes.

Les derniers mots… avant les actes ?

Lors de sa réunion de politique monétaire de juillet, la BCE a renforcé sa rhétorique sur ses intentions futures. C’est une manière classique pour une banque centrale de pré-annoncer des mesures sans surprendre les marchés le jour J. Sachant que la BCE n’est pas satisfaite de l’évolution économique en zone euro, elle devrait agir en septembre, même si quelques voix discordantes semblent persister.

Découvrez l'analyse de Philippe Ledent, Senior Economist.

Que faut-il retenir ?
  1. La BCE se dit prête à agir si la situation économique est insatisfaisante, notamment en baissant les taux
  2. Or, la BCE est moins optimiste en matière de croissance et d’inflation pour la zone euro
  3. Dès lors, nous pensons qu’elle devrait annoncer un ensemble de mesures lors de sa prochaine réunion en septembre.
En savoir plus ?