Économie

21 Juin 2018

Russie - Quelles relations commerciales avec la Belgique ?

Avec 6,86 milliards d’euros d’importations belges en provenance de la Russie en 2017, la Russie occupe la troisième place au classement des partenaires commerciaux extra-européens les plus importants pour la Belgique.

La Belgique est un pays très ouvert, qui exporte pour 85.1% de la valeur de son PIB en 2017 et importe pour 84,3%. La plupart du commerce international belge est orienté vers les pays de l’Union Européenne.

Néanmoins, les exportations extra-européennes de biens et services belges représentent 120 milliards de dollars en 2017, tandis que plus d’un tiers de nos importations (145 milliards de dollars) proviennent de l’extérieur de l’UE.

La Russie, un partenaire stratégique

Parmi les partenaires non-européens, la Russie occupe une place relativement importante, malgré les sanctions en place depuis 2014. Ainsi, au niveau des importations, elle est le troisième partenaire extra-européen de la Belgique après les Etats-Unis et la Chine. Pour les exportations belges, la Russie est le cinquième partenaire hors UE en termes d’importance, derrière les Etats-Unis, la Chine, l’Inde, la Turquie.

La part des importations en provenance de Russie dans le total des importations belges de biens s’élevait à 2,5% en 2017, ce qui équivaut à 6,859 milliards d’euros. Après une baisse suite à la mise en place des sanctions en 2014, la part de biens russes dans les importations de la Belgique a recommencé à augmenter en 2017.

Concernant les exportations, la part des biens belges exportés qui vont vers la Russie tourne depuis quatre ans autour de 1%, soit 2,630 milliards d’euros en 2017, avec une faible tendance à la hausse depuis 2015.

Orientation sectorielle

En termes de répartition sectorielle, les biens belges exportés vers la Russie appartiennent principalement aux groupes de produits suivants : produits des industries chimiques (35,7% du total des biens belges exportés vers la Russie), machines et appareils (21,3%), matières plastiques (9,9%) et matériel de transport (8,7%). Les exportations vers la Russie sont donc concentrées sur un faible nombre de secteurs.

Au niveau des importations, la Belgique importe de Russie principalement des perles et métaux précieux (41% du total des importations belges de biens russes), des produits minéraux (35,8%) et des métaux (14,1%). L’ensemble des autres secteurs représentent seulement 9% du total, les importations sont donc fortement concentrées sur ces trois principaux secteurs.

Charlotte de Montpellier, économiste chez ING Belgique résume les relations commerciales entre la Belgique et la Russie en vidéo

Découvrez les résultats dans l'étude complète