Sécurité en ligne

21 novembre 2019

Fraude sur les sites de seconde main

Les fraudes sur les sites de vente d’occasion sont de plus en plus courantes. Aussi, si vous projetez de vendre des biens d’occasion sur ces sites, soyez prudents et suivez nos conseils.

Imaginons que vous vendiez des places de concerts sur un site de seconde main et qu’un acheteur potentiel vous contacte sur WhatsApp pour vous faire part de son intérêt. Dans la conversation, il vous explique qu’il a déjà été victime de fraude sur un site de seconde main, alors il vous demande d’effectuer le paiement via une plateforme ou un site internet différent de celui sur lequel vous avez mis vos places de concert à vendre. Tout à l’air de bien se passer, jusqu’à ce que vous vous rendiez compte que votre compte bancaire a été vidé…

Quels sont les signes qui devraient vous alerter ?

1-    L’acheteur potentiel vous contacte sur une plateforme qui n’est pas celle du site de seconde main (par exemple WhatsApp).

2-    On vous propose d’effectuer le paiement (soi-disant) via un site connu, mais qui n’est pas celui de seconde main (par exemple un faux site DHL).

3-    On vous offre parfois plus que ce que vous demandez, afin de vos appâter. 

Comment vendre sur les sites de seconde main sans se faire avoir ?

1-    Lisez toujours attentivement les recommandations de sécurité du site en question (au moins la première fois).

2-    N’acceptez jamais de discuter avec un acheteur potentiel hors du site de seconde main.

3-    Ne payez jamais via des moyens de paiement que vous ne connaissez pas. Un virement bancaire standard est souvent beaucoup plus sûr.

4-    Tout ce qui est trop beau devrait vous paraître suspect (comme le fait de vouloir payer plus que vous ne demandez).

5-    Alertez votre banque immédiatement si vous êtes victime d’une fraude. 


Si vous avez un doute, arrêtez la transaction. Il vaut mieux perdre un acheteur que se faire voler de l’argent.

N’oubliez pas les règles de sécurité de bases :
  • Les codes générés par votre lecteur de carte bancaire sont aussi secrets que le code PIN de votre carte bancaire.

  • Votre banque ne vous demandera jamais de partager ces codes (y compris par téléphone).

  • Rendez-vous toujours sur Home’Bank ou Business’Bank via notre site internet www.ing.be et jamais en cliquant sur un lien dans un e-mail, SMS ou message WhatsApp.